Améliorer son intelligence émotionnelle grâce à Google

L’intelligence émotionnelle peut-elle être améliorée grâce à Google ? Oui, c’est possible.

Salut, ça ne va pas du tout.

Ecoutes, là, il faut que je te dise quelque chose, ça ne va pas.

Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Je vais te le dire.

Je suis tombé sur un site internet mon petit gars, ça fait flipper.

Je ne sais pas si tu connais une entreprise qui s’appelle Google.

Ces mecs sont des malades, ce sont des psychopathes.

Je ne sais pas si tu es au courant mais Google s’intéresse à l’intelligence (émotionnelle) artificielle.

Et là, ils ont sorti un truc.

Alors, peut-être que tu vas te foutre de ma gueule parce que ça fait 3 ans, 4 ans que c’est sorti, je n’en sais rien.

Je suis tombé dessus suite à une vidéo d’une américaine qui s’intéresse à tout ce qui est intelligence émotionnelle.

Et c’est un truc de fou.

C’est à la fois flippant et c’est aussi passionnant.

Concrètement, qu’est-ce que c’est ?

C’est tout simplement un site internet qui te permet d’analyser les expressions…

Les émotions que tu as sur une photo. Regarde bien.

Donc là, concrètement, j’arrive que cette page, tranquillement…

J’ai juste à uploader une petite photo.

On va voir, on va tester.

On va prendre un petit exemple avec une photo de profil que j’avais mis sur mon compte personnel…

Je tiens à le préciser.

Et regarde bien, là, il demande si je suis un robot, et c’est un truc de fou…

Mais le site à été capable de savoir quelle émotion est suscitée sur la photo. Voilà.

Améliorer son intelligence émotionnelle : Fin de la vidéo, au revoir.

Non, non, franchement, c’est un truc de ouf.

C’est-à-dire qu’ils sont capables de savoir quelle émotion est suscitée grâce aux micros-expressions.

Donc toi, si t’intéresses à tout ce qui est intelligence émotionnelle, c’est un kiff.

Je te traduis en français.

En gros, ils ont été capables de savoir qu’il y avait de la surprise sur mon visage.

Mais ce n’est pas fini !

Ils sont confiants à 100%.

Chez Google, il n’y a pas de soucis.

Nous, je vous le dis : les 2 points là.

Les 2 points au niveau de yeux, les yeux comme ça…

Tu mets 4 points, bon, algorithme : on est sur de la surprise.

Après, ce n’est pas ça qui est le plus ouf, c’est plutôt la catégorie…

Tu vas voir.

Déjà, on va aller sur étiquette.

Là, ils sont capables de voir tout ce qu’il y a sur la photo.

Donc là, calvitie, ce n’est pas marqué, non ?

Mais ils sont capables de savoir que j’ai des cheveux, ça fait plaisir.

Que j’ai un menton, que je fais une expression facile.

Front, ça, forcément, on voit que j’ai un front qui est là, quoi.

Coiffure, joue, nez, enfin il détecte tout ce qu’il y a sur la photo.

Mais le plus ouf, c’est ça.

Par contre, il y a quelque chose que je n’ai pas compris, il est écrit que :

  • Je fais parti du parlement de Malaisie.

Ça, je ne sais pas. Il y a un petit bug au niveau de Google, bon, ça…

C’est 2-3 réglage, ce n’est pas un problème…

  • Je m’intéresse à la psychologie.
  • Teo Eng Tee.

Ça c’est clair et net, moi, je suis fan. (Je ne sais pas ce que c’est).

  • J’aime l’hypnose.
  • Je suis dans la persuasion
  • Et que cette photo a été publiée en 2018.

Et ça, c’est vrai. Ça, c’est vrai.

Et donc, quand tu vas en bas, il y a des sites internet qui correspondent à cette photo.

C’est-à-dire que moi, je suis affiché sur des trucs, je ne savais même pas.

TV info, secret, je n’y suis jamais allé, je ne vais pas te mentir.

En bref, ta photo est connectée à pleins de sites internet et dans recherche sécurisée.

On voit que je suis un adulte, que je fais des parodies.

Alors ça, je n’ai pas compris.

Même si oui, j’ai fait des vidéos à la con il y a quelques années…

Je ne vois pas exactement ce que ça veut dire.

Donc concrètement, comme tu peux le voir, chaque photo est analysée avec un bon niveau quand même de précision.

Si on prend un autre exemple, on va prendre celui-ci.

Donc pour moi, le mec fait une micro-expression de mépris.

Je ne sais pas s’ils vont réussir à le capter parce que c’est franchement difficile à voir.

Pour eux, tu vois, c’est plus de la joie, ils sont sûrs à 100%.

Donc étiquette, même chose, ils savent exactement que le mec a des cheveux sur le visage.

Front, menton, sourire heureux, bref.

Comme on le voit, ce n’est pas encore totalement au point mais je pense que dans quelques années…

Ça peut être quand même un truc de fou.

Allez, on va faire le test avec une 3ème image.

Là, je prends une expression faciale qui est assez voyante et regardes.

Là, on a Wolverine qui est en colère, très probable, confiance, 91%.

Donc niveau des étiquettes : Hugh JACKMAN, évidemment.

On va aller dans web pour voir exactement comment ils ont catégorisé la photo.

Donc c’est Hugh JACKMAN, Wolverine donc concrètement, la photo est bien catégorisée, il n’y a pas de soucis.

On va voir avec une autre photo et plusieurs personnes justement sur la même photo.

Améliorer son intelligence émotionnelle : Voyons ça.

La joie, tu vois.

En plus ils sont capables de détecter tous les visages que tu as sur la photo.

Mais ce qui est ouf est qu’au final, au premier plan c’est facile de voir qu’il y a de la joie…

Mais tout ce qui est second plan, etc. c’est plus compliqué. Ils sont capables quand même d’être confiants à 89%, toujours.

Ils sont capables de voir que c’est de la joie partout.

Donc ce site internet est super intéressant, c’est www.cloud.google.com/vision.

N’hésite pas à me laisser un petit commentaire si tu trouves ce sujet super intéressant.

Je pourrai en faire d’autres sur des technologies comme ça du quotidien…

Qui te permettes toi par exemple, de t’entrainer si tu as envie.

De voir quelle micro-expression correspond à quelle émotion.

Ce qui peut être intéressant par exemple est que tu nous dises en commentaire si ta photo de profil Facebook par exemple a été fichée de la bonne manière.

S’ils ont bien détecté la bonne émotion, s’ils ont été capables aussi de te ficher sur des sites internet de malade.

En tout cas tout est dans la description…

Je te laisse un petit lien du site directement, tu as juste à scroller un petit peu, tu pourras tomber sur « essayez l’API ».

Tu fais un copier-coller, enfin, tu glisses ta petite photo et tu pourras nous dire par commentaire si c’était intéressant ou non.

On se retrouve bientôt pour une prochaine vidéo, salut.

C’était “améliorer son intelligence émotionnelle grâce à Google”… 

Partager: