Hypnotiser le peuple – la Méthode Donald Trump

Hypnotiser le peuple ou découvrez les 3 astuces mentales de Donald Trump pour manipuler le débat…

(Introduction Barack Obama – Donald Trump)

Mesdames, messieurs, le storytelling est mort.

Oui, je sais, c’est triste…

Le Storytelling est l’art de raconter des histoires.

Et malheureusement, ça disparait de plus en plus.

On est de moins en moins dans l’art de faire des histoires longues, impactantes, avec :

  • Une introduction.
  • Un développement.
  • Des obstacles.
  • Et des contournements d’obstacle.

Et on est de plus en plus dans l’ère du clash.

Ce sont les phrases courtes, impactantes et qui demandent que très peu d’attention.

Selon Christian SALMON qui, justement, est l’auteur de “L’ère du clash“.

Il explique que le storytelling disparait de plus en plus à cause de 2 facteurs.

Le premier, c’est le 11 septembre 2001, avec les attentats.

Et de nombreuses personnes n’ont pas crues à l’hypothèse du 11 septembre.

Les politiques à l’époque donc aux Etats-Unis, des complotistes du coup.

Et c’est donc là en fait qu’il y a une cassure entre le storytelling que nous racontait les politiques à l’époque et les complotistes.

Deuxième élément, c’est en 2005 avec les réseaux sociaux, Facebook, Twitter et l’abondance justement du storytelling.

Toutes les marques utilisaient ces médias sociaux.

Et malheureusement, forcément, les gens avaient de moins en moins d’attention disponible pour ces storytelling.

Les histoires longues demandent beaucoup d’attention et plus tu en as, moins tu peux porter d’attention à ces histoires.

Donc l’ère du clash, l’art de la petite phrase impactante et violente est arrivée à ce moment-là et a pris une place très importante.

Nous somme dans “l’ère du clash”.

De moins en moins de monde, de moins en moins de marques utilisent des histoires longues/storytelling.

Mais de plus en plus des phrases impactantees, du visuel.

C’est là d’ailleurs qu’apparaissent Snapchat et Instagram…

Avec des contenus beaucoup plus courts et beaucoup plus impactant…

Et Donald TRUMP, on y vient enfin… a parfaitement compris comment fonctionnent les médias sociaux, et utilise parfaitement l’ère du clash pour sa propre personne.

Et personnellement, je n’ai pas peur de comparer Trump à un hypnotiseur…

Parce que concrètement, il utilise des outils d’hypnose pour attirer l’attention des gens et pour les convaincre.

Hypnotiser les foules – Secret N°1

D’ailleurs le premier secret est de capter l’attention des gens.

Ou j’irai encore plus loin, c’est de frapper l’attention des gens.

Hypnotiser les foules en captant l'attention

Il faut capter… FRAPPER l’attention des gens.

D’ailleurs, est-ce que tu savais que Donald TRUMP a fait de la télé réalité ?

En fait il a participé à 14 saisons de The Apprentice.

Ils devaient juger des candidats dans leur capacité à faire du business.

Mais ce qui s’est passé est que vraiment, à ce moment-là…

Trump a compris exactement faire pour créer du buzz.

Et donc pour créer du clash et capter l’attention des gens.

D’ailleurs il a balancé une phrase qui est réputé aux Etats-Unis à Barack Obama.

Par la suite il a employé d’autres mots, des “hot words” qui permettent de capter l’attention des gens parce que c’est brutal.

C’est violent et ça a un fort impact émotionnel.

Bon, je suis sûr que tu es tombé sur plusieurs phrases de Donald TRUMP assez violentes…

Mais on va résumer le personnage en une seule phrase.

« Comment Hilary CLINTON peut-elle satisfaire son pays si elle ne satisfait pas son mari ? »

Le mec, il s’en fout, il n’a pas le temps.

Donc la première étape pour hypnotiser les gens est de capter leur attention…

De frapper leur attention avec des mots impactant, courts qui vont provoquer des émotions.

Hypnotiser les foules – Secret N°2

Deuxième astuce mentale qu’il utilise beaucoup est de détourner l’attention.

Hypnotiser ou devenir un magicien.

Tel un magicien, Donald Trump détourne l’attention (misdirection).

Parce que quand tu as un contradicteur, il faut que tu puisses trouver un moyen de contourner le problème et de recadrer la situation.

Et Donald TRUMP est très fort à ça.

Le What Aboutisme, des mots What about qui veut « qu’en est-il ? » est une technique très puissante utilisée par Donald TRUMP pour contourner l’attention.

Quand il est accusé de quelque chose, Donald TRUMP est très puissant pour contourner l’attention en balançant quelque chose sur le candidat.

Comme tu vas le voir dans cette vidéo.

Pour moi, Donald TRUMP est un peu le Walt Disney moderne.

Je suis désolé de faire la comparaison comme ça, mais pour ma part…

Je pense qu’il caricature tous les candidats qui sont contre lui, et tous ses détracteurs et je pense que c’est pour ça qu’il arrive vachement à divertir les gens et à les convaincre.

Parce que regarder Donald TRUMP, c’est comme regarder un Disney.

Le mec fait un peu le « fou-fou », il fait des têtes un peu de con.

Il se fout de la tête des candidats en face de lui et c’est une bonne manière, en fait, de faire totalement l’inverse des candidats et des politiques qu’il y avait ces 50 dernières années.

 

Il crée une sorte d’univers autour de lui et c’est vachement hypnotique parce que c’est quelque chose d’inédit hypnotiser.

Hilary CLINTON était la colérique. La femme qui ne s’occupait pas bien de son mari.

Et tous les candidats qui étaient contre lui avant la présidentielle avaient un petit personnage qui était attribué, en fait.

Et lui forcément, il utilise des mots puissants pour se décrire et il décrédibilise les autres avec des hot words violents et ridicules.

Donc :

  1. Donald TRUMP est capable de capter notre attention.
  2. Il est capable aussi de nous distraire quand il le faut.
  3. Et bien entendu, le plus important est qu’il est capable de toucher notre cerveau décisionnel.

Les chercheurs ont démontré que l’on prenait des décisions de manière émotionnelles et qu’on les justifiait de manière rationnelle.

Donc à mon avis, TRUMP a été élu grâce à ça.

Et ce qu’il faut bien comprendre c’est que pour prendre des décisions, nous avons des stimulis et TRUMP répond parfaitement à ces stimulis.

Il sait comment justement, déclencher une prise de décision.

Premièrement, ce qu’il faut savoir est que notre cerveau est égocentrique, il pense à lui d’abord.

TRUMP l’a parfaitement compris pendant la campagne en disant « make America great again ».

Et en gros, il a touché un petit peu à l’égo des américains.

Et ça a déjà joué sur la prise de décision d’élire Donald TRUMP pendant la présidentielle pour hypnotiser.

Pour une prise de décision, notre cerveau est sensible au contraste.

Le bien, le mal, avant, après et Donald TRUMP l’a parfaitement compris en utilisant les mexicains comme des ennemis.

Le bien, le mal. Les Américains sont bien, gentils et les mexicains sont les méchants.

Pour prendre une décision, notre cerveau aime les choses tangibles.

Qu’est-ce qu’il s’est passé avec les mexicains ?

Eh bien, comme ce sont des méchants, on va construire un mur et ça, forcément, c’est tangible…

C’est palpable et c’est puissant pour la prise de décision.

Notre cerveau est aussi sensible au visuel.

Quand tu observes la communication de Trump sur les réseaux sociaux, c’est extrêmement visuel.

Alors, il fait aussi beaucoup d’expressions faciales, il est beaucoup dans la caricature visuelle.

Et c’est très marquant pour l’esprit.

Et enfin, forcément, le cerveau est très sensible aux émotions.

Hypnotiser le peuple avec les émotions

Que ce soit positif ou négatif, Donald Trump véhicule des émotions.

Donc pour conclure cette vidéo, on pourrait dire que Donald TRUMP est capable d’utiliser l’ère du clash pour capter l’attention.

Il est capable de comprendre comment fonctionne les réseaux sociaux…

Comment sortir du lot…

Faire en sorte de justement contre-carrer les plans des politiques à l’ancienne, qui utilisent le storytelling…

Vachement beau, vachement doux pour convaincre les gens mais ça ne fonctionne plus.

Il utilise les médias sociaux pour capter l’attention avec les mots impactant, il détourne l’attention en se foutant de la tronche des candidats en face ou des personnes qui cherchent à le contredire.

Et enfin, il a parfaitement compris le processus de décision de notre cerveau et il sait parfaitement sur quel bouton appuyer pour faire en sorte que les gens votent pour lui.

J’espère que cette vidéo t’a plu, on se retrouve très bientôt pour une prochaine vidéo.

Mets un pouce en l’air si tu le souhaites et n’hésites pas à me laisser un petit commentaire, ça serait super.

A très bientôt, salut.

C’était “hypnotiser le peuple par Donald Trump”… 

Partager: