Comment parler à n’importe qui – l’art du small talk

Je me présente, Philippe Peytroux, auteur et formateur en influence sociale, j’aide des dizaines de milliers d’hommes et de femmes à atteindre le succès dans leurs relations. 

Bon… en 2008, j’étais connu pour être le mec qui foire ses blagues en salle de classe et crée un blanc gênant. Aujourd’hui, on me demande des conseils pour séduire et influencer.

Cette sensation d'être "oubliable"...

Combien d’entre nous ont ressenti cette sensation, en voulant parler à cette personne au bar, dans des mariages ou anniversaires. 

Le contexte change, mais l’histoire se répète. Du moins pour nous. Pas pour ces personnes pour qui cela semble inné d’avoir de la tchatche, qui font rire la table d’à côté et attirent tous les regards. 

Personne ne veut être maladroit, alors on s’assoit et on ne bouge plus.

Personne ne veut être oublié, et pourtant, on se fait tout petit.

  • Aller à une soirée, rester sur son téléphone et jouer à la personne "occupée"
  • Marcher à côté de 2 personnes et attendre que quelqu’un nous introduise dans la conversation
  • Prendre la parole et sentir que les regards sont fuyants, du style : “Hé merde… il prend la parole.”

Cela ancre une croyance puissante

“Je ne serais jamais comme ce mec cool, cette nana populaire, car je suis trop lisse et inintéressant. Trop normal.”

Vous avez accumulé les bouquins sur le développement personnel, sur la confiance en soi, le charisme, la séduction, peut-être même le livre “Comment se faire des amis”…. mais rien n’y fait.

Et vous entendez ce refrain : “Sois toi-même.”

Laissez-moi vomir, svp.

Est-ce que je viens vraiment de payer pour que l’on me dise ça ?

C’est comme dire : “Pour faire des économies, dépensez moins que ce que vous gagnez.”

Ok, vous avez peut-être récolté 2,3 bons conseils qui vous ont aidé un temps, puis vous êtes retombé dans vos travers et… plus rien. Retour au train-train quotidien.

Parfois, je me rends compte que j’ai connu ça. Je regarde mes amis autour de moi, ma chérie en face, et je me dis : “Génial, j’ai atteint mon but.”

Je me souviens de ces situations délicates où je ne pouvais pas prononcer un seul mot.

Où j’étais juste embarrassé.

Peu importe mon intelligence, mon humour, j’étais étiqueté et cette image me collait alors à la peau : “Monsieur gêné”, et donc… “Monsieur gênant”.

Peu importe que vous soyez intelligent, drôle, généreux…
Si vous ne pouvez pas mener une conversation qui se connecte aux gens, vous êtes “oubliable”.

En d’autres termes, personne ne peut voir ce que vous avez dans la tête, mais ils peuvent voir vos compétences sociales. Voilà pourquoi elles sont essentielles et sont comme la pointe de la lance, la première chose que les gens voient chez vous.

Cela prend 5 secondes, et c’est  un jugement purement émotionnel : “est-ce que je peux faire confiance à cette personne ou pas ?”

De vous à moi, combien de rencontres amicales ou amoureuses avez-vous saboté dû à votre manque de compétences sociales ?

Combien de rendez-vous professionnels (entretien d’embauche, prenons cet exemple…) avez-vous vu vous passer sous votre nez à cause de cette étiquette “Monsieur ou Madame Maladroit” ?

Cette étiquette, c’est vous qui vous l’êtes collé.

Être maladroit socialement, c’est juste le résultat d’un manque de pratique et de compréhension de l’environnement.

Nous sommes terrifié par le contexte qu’est l’interaction sociale.

Vous pouvez parler aux gens, sans anxiété, ni nervosité, d’ailleurs vous pourriez le faire très bien !

On veut améliorer nos finances, notre carrière, mais rarement nos compétences sociales.

Les gens oublient ce que vous avez dit, ils oublient ce que vous avez fait, mais il n’oublient jamais ce que vous leur avez fait ressentir.

  • Vous pouvez être le plus grand chef de projet, si vous ne pouvez pas motiver votre équipe à suivre le plan, quel résultat allez-vous obtenir ?
  • Vous pouvez être le plus sympa ou le plus drôle du bar, si vous ne savez pas comment commencer une conversation avec un inconnu, à quoi cela sert ?
  • Vous pouvez aller à des fêtes, mais si vous ne pouvez pas faire en sorte que les gens se souviennent de vous, pourquoi voudriez-vous que l’on vous réinvite ?

Acquérir des compétences sociales ne signifie pas “devenir bavard”. Cela concerne votre capacité à mettre de côté votre gêne et de faire en sorte que les autres se sentent bien à vos côtés.

C’est l’art de créer une connexion intime avec les autres. Et ces compétences deviendront de plus en plus importantes au cours de notre vie : bien plus que nos compétences techniques.

Mais c’est comme-ci nous mettions ces talents sociaux en veilleuse, c’est déconcertant, sachant que que ces compétences nous servent chaque jour… et la plupart d’entre nous passent 0% de notre temps à améliorer ces compétences.

Nous pensons que nous devrions être capable de parler à n’importe qui, n’importe quand, de façon naturelle, et nous nous sentons frustré de ne pas y arriver.

Netflix, c’est sympa, mais…

Samedi, Il est 19h et on surveille son téléphone en attendant un appel ou un SMS, mais rien ne se passe.

Il est 21h, toujours rien.

22h, on commence à soupirer et c’est parti pour une soirée Netflix : TOUDOUM !”

Les voisins et les collègues font la fête, et vous, vous piochez dans votre paquet de chips.

Imaginez que vous puissiez développer une forme d’intelligence sociale, où votre sympathie, votre humour ou votre culture attire les autres comme un aimant.

Que vous vous réveillez chaque matin pour aller au travail avec le sourire et que les gens vous saluent chaleureusement, en souhaitant échanger avec vous car ils savent qu’ils passeront du bon temps en votre compagnie.

Ce n’est pas la fiction, comme sur Netflix, c’est une réalité (largement) atteignable.

Imaginez les résultats, si vous vous entrainiez chaque jour, pendant des semaines, des mois, des années…

J’avais des croyances merdiques.

J’ai eu du mal à me défaire de certaines pensées…

CROYANCE N°1 : Je pensais que certaines personnes sont naturelles

Ce que je me disais : “Je suis un looser, je ne rattraperai jamais mon retard.”

La vérité : Nous démarrons tous à un niveau différent. La vérité, c’est que les personnes sociales ont plus de pratique, plus d’interaction – ce qui entraîne un cercle vertueux : plus de gens veulent parler avec eux.

Croyance N°2 : C’est “bizarre” de s’exercer à parler aux gens.

Ce que je me disais“C’est superficiel et ridicule, j’aurais l’air d’un con.”

La vérité : Ce n’est pas de la responsabilité des autres de reconnaître que je suis malin, gentil ou drôle, c’est la mienne. Bien sûr, c’est embarrassant de reconnaître que je ne suis pas né avec toutes ces compétences sociales. Mais en les obtenant, j’ai pu partager mon véritable moi et de ne plus me cacher derrière des excuses comme je ne peux pas lui parler car “je suis timide” ou “trop fatigué”.

Croyance N°3 : “Je suis ridicule et cela ne m’aidera pas à m’améliorer.”

Ce que je me disais : “Je ne peux pas faire ça. Et si je le fais, par où commencer ? Comment puis-je apprendre à parler à quelqu’un ? C’est oppressant… je le ferai plus tard.”

La vérité : Chaque jour, je perdais des opportunités, et si je parlais à quelqu’un, je sais pertinemment qu’aujourd’hui, il ne se rappelle pas de moi.

Observez cela…

Avez-vous remarqué comme il est facile pour un enfant d’entre en contact avec un autre ? Cela est facile jusqu’à ce que celui-ci ne soit rejeté ou ne se sente humilié.

Quand vous êtes enfant, vous ÊTES naturel, vous l’incarnez. Puis peu à peu, des filtres viennent s’ajouter et notre réalité se modifie.

La société sape notre confiance, nous apprenons à “avoir peur” d’autrui, de nous méfier, de porter un masque social pour ne pas que l’autre voit nos faiblesses.

Un jour, j’en ai eu marre. 

Je me suis promis une chose : être capable de parler à n’importe qui, n’importe quand, séduire et me faire des amis comme je le souhaite.

Depuis, j’ai changé de ville, j’ai tout recommencé à zéro et j’ai rencontré des tas d’amis, je suis même obligé de refuser des invitations le samedi soir car je suis trop occupé.

Je vous présente…

Ou comment parler à n’importe qui, n’importe quand… même si ce n’est pas “inné”.

Nous avons tous des difficultés à parler aux gens. Nous sourions trop, pas assez. Les gens s’ennuient de nos histoires. Nous nous excusons, nous parlons trop vite, trop lentement. Nous sommes timides, nous sommes invisibles. 

Nous attribuons cela à la génétique et nous disons : “Je suis comme ça, je suis ce que je suis.”

Jusqu’à maintenant.

Si vous avez déjà croisé une connaissance et qu’il a détourné le regard…

Si vous avez pensé à ce que vous avez dit la nuit dernière et que cela vous fait grimacer…

Si vous avez l’impression que les gens vous voient comme :

  • Un cas social
  • Un fantôme
  • Une personne étrange
  • Un frustré
  • Un anxieux
  • Un timide maladif
  • Une plante verte

Aujourd’hui, il est temps de changer cela. Je coach mes élèves sur ces techniques que j’ai apprises au cours de ces 10 dernières années. 

Il se peut que vous ayez écouté des podcasts, lu des livres sur “comment développer sa confiance” ou regardé des vidéos sur YouTube destiné à vaincre votre timidité ou votre stress. 

Et pourtant, vous êtes ici, aussi peu confiant et sans ce calme qui devrait vous accompagner dans vos interactions du quotidien.

Voilà pourquoi j’ai créé ce programme, qui est directement basé sur mes expériences et à mon approche ludique du rapport humain.

Ce programme n’est pas fait pour vous si…

  • Vous cherchez des “mots magiques” qui transformer instantanément vos compétences sociales 
  • Vous cherchez à tromper les gens pour qu’ils vous “aiment”
  • Vous cherchez du contenu sans le mettre en place. Vous pouvez partir tout de suite. 
  • Vous ne pouvez pas vous engager une à deux heures par semaine pour améliorer vos compétences sociales.

Ce programme est fait pour vous si…

  • Vous êtes ouvert à l’idée que vous n’avez pas agi de la bonne manière dans le passé.
  • Vous êtes prêt à ne pas y arriver du premier coup avant de trouver votre propre style. 
  • Vous êtes prêt à investir 10 minutes par jour pour développer vos compétences. 
  • Vous vous concentrez sur le long terme.
  • Vous avez essayé différentes approches pour devenir plus à l’aise et naturel dans les conversations et que vous n’avez pas encore trouvé de solution qui marche pour vous !

Exemple : Pierre a été embauché grâce au Small Talk !

Je vais t'enseigner l'art du Small Talk

Le Small Talk est l’art de la petite conversation.

Extrêmement pratiquée aux USA, elle apparaît de plus en plus dans le paysage Francophone. Il s’agit tout simplement d’apprendre à développer ses capacités à créer des conversation captivantes et à renforcer les liens sociaux rapidement grâce à notre capacité à capter l’attention et créer une connexion émotionnelle avec autrui. 

Chapitre 1 - Faire une bonne première impression - L'attitude pour marquer les esprits

Comment ne plus être invisible, être capable d’imposer le respect naturellement et être ENFIN perçu à sa juste valeur. Que ce soit en entretien ou face à des inconnus au quotidien

  • Les différences fondamentales entre introverti et extraverti
  • Comment se faire valider socialement par autrui et adopter la bonne attitude
  • Comment instaurer un climat cool et obtenir la confiance profonde de notre interlocuteur
  • Comment gagner le respect dans un groupe et être capable de démontrer sa véritable personnalité
  • Adopter le bon langage non-verbal et le comportement adéquat pour une première impression puissante

Chapitre 2 - Deviens un SmallTalker

Nous allons tout d’abord déterminer quel est ton profil psychologique de “tchatcheur” et jouer sur tes forces pour développer tes compétences sociales : 

  • Quel sont tes qualités innées sur lesquelles nous allons jouer pour pratiquer le Small Talk.
  • Comment développer "l'art d'en avoir rien à foutre" pour supprimer le regard des autres
  • Briser la glace et créer des phrases d'accroche
  • Les 3 piliers du sujet de conversation parfait
  • Comment éviter les blancs dans une conversation
  • Les 3 ingrédients pour créer une amitié forte
  • Du Small Talk à la séduction

Chapitre 3 - Obtiens un langage non-verbal attirant

Nous allons développer ta faculté à impacter au premier regard. Les gens te verront comme quelqu’un d’attirant, authentique et sûr de toi.

  • Les secrets du regard face à face ou en groupe
  • Le langage non-verbal faible - à éviter
  • Le langage non-verbal fort - à faire
  • Les 3 piliers du sujet de conversation parfait
  • Le pouvoir du sourire
  • L'art de la synchronisation
  • Les différentes poignées de main
  • Analyse du charisme non-verbal

Chapitre 4 - Développes tes compétences sociales

Nous allons renforcer tes compétences sociales avec des techniques avancées de conversation 

  • 2 techniques de conversation suprêmes
  • 7 clés pour développer son charisme
  • 3 techniques pour développer sa répartie
  • Les 3 piliers du sujet de conversation parfait
  • Cerner son interlocuteur grâce au cold reading
  • 3 astuces pour vaincre sa timidité
  • Avoir la tchatche grâce à l'humour et le storytelling

Chapitre 5 - La Pratique

Il est temps de mettre en place tout ce que vous avez appris ! Nous le ferons au travers d’exercices que j’ai nommé : les Small Talk Challenge !

  • Les exercices pour développer son charisme au quotidien
  • Le Small Talk Challenge - A la caisse du supermarché
  • Le Small Talk Challenge - A la salle de sport
  • Le Small Talk Challenge - Au travail
  • Utiliser les émotions dans le Small Talk
  • Du Small Talk à la persuasion
  • Comment développer sa crédibilité dans son Small Talk

Ils témoignent…

Je pensais être victime de ma timidité, j'ai pu me rendre compte que je créais mon monde intérieur, mes peurs et mes angoisses... et je l'ai fait en m'amusant ! C'est toute la richesse de ce programme sur le Small Talk !
Benoît
Philippe est le formateur que je préfère (je le suis sur YouTube également) et sa formation est à l'image de sa personne : précis, percutant et puissant ! Vous pouvez y aller !
Martin
Ce qui est drôle, c'est que je ne me suis pas aperçu d'avoir changé. Un matin, ma collègue est venue me voir en me disant : "Aurélie, tu as l'air d'être plus détendue et plus sociable qu'avant. Tu as des choses à nous dire ? Tu as appris une bonne nouvelle ?" Cela m'a fait sourire 🙂 Merci pour cette super formation !
Aurélie

FAQ

JE SUIS VRAIMENT TIMIDE/INTROVERTI/MALADROIT. EST-CE QUE CELA FONCTIONNERA AVEC MOI ?

Ce programme commence par les bases et vous accompagne jusqu’à ce que vous soyez capable de tenir une conversation passionnante avec quelqu’un… je dois même reconnaître que vous prendrez du plaisir à le faire car le Small Talk est avant tout un jeu. Donc oui, c’est même FAIT pour vous !

COMMENT SE PASSENT LES COURS ?

Il s’agit d’une formation en ligne, vous la suivez, étape par étape, à votre rythme et vous pouvez y accéder à vie. Vous décidez de la vitesse à laquelle vous voulez aller, mais je vous conseille de vous entraîner chaque jour (10 minutes)

A QUELLE VITESSE VAIS-JE OBTENIR DES RÉSULTATS ?

Rome ne s’est pas faite en 1 jour. Mais si vous pratiquez au loins 10 minutes par jour, vous obtiendrez des résultats au bout de 1 mois ! Voire moins si vous faites preuve d’observation et d’adaptation

EST-CE QUE ÇA FONCTIONNE POUR TOUTES LES LANGUES/ORIGINES ?

Bien sûr ! Le Small Talk est d’ailleurs Anglophone mais s’adapte à tout le monde étant donné que tout ceci est basé sur la recherche de connexion émotionnelle avec autrui.

Vous voulez tout savoir de l'art du Small Talk ?Commencez dès maintenant pour 67€ !

Pour eux aussi, ce fut un changement radical…

J'ai toujours été intimidé par les femmes et je devenais tout rouge quand je voulais en aborder une. Ce fut un changement radical et un déclic que de comprendre que le fait d'échanger, discuter et flirter, c'est un processus naturel qui ne nécessite pas d'être timide !
Théo
Je fais un métier où l'on a pas l'habitude de discuter avec ses collègues. Mais les années passent et je me devais de prendre les choses en main. Ce programme m'a permis d'être beaucoup plus à l'aise et de comprendre les gens plus profondément.
Harman
Je suis dans un métier où le contact doit se faire rapidement. Que vous soyez ou non à l'aise socialement, ce que vous allez apprendre permet concrètement de passer à un niveau supérieur et d'être ENFIN perçu comme quelqu'un qui a de l'importance (mon soucis, c'était de passer inaperçue) mais ce n'est plus le cas aujourd'hui et je me sens redynamisée !
Charlene

Vous pouvez passer à l’action dès aujourd’hui.

Ou vous pouvez décider d’attendre demain… après demain… dans un mois… 2 ans… 10 ans !

Chaque jour où vous n’apprenez pas les compétences sociales, vous perdez des opportunités

De faire des connaissances passionnantes. Comme moi, qui a rencontré ma petite amie dans un pub. 

Cela n’aurait jamais pu être le cas il y a quelques années. 

Le Small Talk, une fois maîtrisé, fera de vous un être à part. Vous ne serez plus pris au dépourvu dans vos conversations et vous saurez quoi dire, à n’importe qui, n’importe quand, n’importe où.