fbpx
Apprendre l'hypnose conversationnelle

Avant de poursuivre la lecture, vous pouvez retrouver la première leçon sur  l’hypnose conversationnelle… Et si tu es ici, c’est que tu veux réellement apprendre l’hypnose conversationnelle… génial… mais je comprends…

N’est-ce pas un sujet passionnant ? Un sujet vasteMystérieux

L’influence des mots sur l’inconscient est puissante. Aujourd’hui j’aimerais que l’on aille plus loin

Comme vous avez pu le lire dans l’article précédent, la première étape de l’hypnose conversationnelle est d’absorber l’attention.

C’est primordial.

Capter l’attention, c’est en quelque sorte planter un grappin dans l’esprit de l’interlocuteur. Il ne restera plus qu’à faire le chemin jusqu’à son inconscient…

Pour absorber l’attention il est donc nécessaire de susciter l’intérêt.

Mais ce n’est pas tout !

Apprendre l'hypnose conversationnelle pour séduire

J’ai créé une formation pour séduire en utilisant les pouvoir de l’hypnose !! (Clique pour découvrir…)

Comment apprendre l’hypnose conversationnelle, concrètement ?

Premièrement, pour apprendre l’hypnose conversationnelle, il faut apprendre à créer du questionnement…

Il n’y a rien de plus hypnotique qu’une question !

Cela amène forcément l’autre à “entrer à l’intérieur de lui-même”, de créer de l’introspection donc de stimuler l’imagination…

Il est très difficile de résister à l’envie de répondre à une question, c’est donc un outil relativement puissant pour capter l’attention. Votre interlocuteur est obligé d’être AVEC VOUS, de s’impliquer dans l’interaction, donc d’être absorbé…

Le charisme hypnotique

Développer son charisme de façon à être hypnotique, c’est possible.

Développer votre charisme

Si vous êtes présent, ici et maintenant, vous capterez l’attention. Au fil de vos lectures sur influence hypnotique, vous allez justement découvrir toute une palette d’outils efficaces pour travailler là-dessus, ou vous pouvez également rejoindre la formation charisme pour tout exploser !

Du travail de la voix… au travail sous auto-hypnose… En passant par le sourire et l’état d’esprit…

Créer l’attente et le mystère

Comme dans un bon roman, soyez maître de VOTRE communication !

Ne dévoilez pas tout immédiatement, laissez place au mystère… Nous verrons également comment mettre en place, avec, notamment l’effet Zeigarnik.

Voyez le rapport, la communication comme un SPECTACLE. Vous devez intéresser les gens, vous intéresser à EUX.

Vous vous demandez sans doutes comment DÉVELOPPER L’HYPER-INTÉRÊT dans une conversation…

Imaginez que vous soyez avec un ami :

“Salut (son prénom) tu vas bien ? (Ton de voix jovial, joyeux) Moi ça va super (hyperbole) ! Devines quoi ? (Créer l’attente) Tu vas me détester… (Implication + créer l’attente)

Tu te souviens de la dernière soirée ? Tu m’avais parlé de Carole… Pas vrai ? (Créer l’attente) Elle te passe le bonjour… (Créer l’attente) Je l’ai vu hier soir quand j’ai été chez…”

C’est un exemple PARFAITEMENT BATEAU !

A retenir ! Utilise l’hypnose conversationnelle c’est susciter l’intérêt, c’est provoquer…

Une RÉACTION INCONSCIENTE DE L’INTERLOCUTEUR !

“Tu te souviens de la dernière soirée ? = La personne réagit inconsciemment… Cherche à se souvenir de cette dernière soirée.”

“Elle te passe le bonjour… = Quoi ? Il l’a vu ? Comment ? Quand ? Où ?”

“Devine quoi ? = Qu’est-ce que je dois deviner ?”

Le dialogue intérieur, la petite voix est l’accès direct aux portes de l’inconscient. Toc, toc…

La personne doit se demander : Qui ? Quoi ? Quand ? Où ? Comment ? Pourquoi ?

Ce que l’on appelle le questionnement 3QOCP… on en reparlera, promis !

Yes Set Technique

Le yes set est une technique qui consiste à créer du OUI dans la tête des gens !

Apprendre l’hypnose conversationnelle avec le YES SET

Ce qui est très important de mettre en place, dès le départ, c’est ce que l’on appelle “le cadre d’accord” ou YES SET.

Imaginez que le cerveau humain est séparé en 2 pièces :

– La pièce du Oui.

– La pièce du Non.

VOUS devez pousser la personne à aller dans la pièce du Oui. Et pour se faire, nous utilisons ce que l’on appelle le “Yes Set”.

Il s’agit ni plus ni moins que de présenter les informations auquel la personne doit dire “OUI”, et ce… Inconsciemment… (Réponse inconsciente)

C’est ce que j’ai utilisé en début d’article (pardon…) :

 

L’hypnose conversationnelle… N’est-ce pas un sujet passionnant ? (Oui)
Un sujet vaste… (Oui) Mystérieux(Oui)
L’influence des mots sur l’inconscient est puissante. (Oui)
Aujourd’hui j’aimerais que l’on aille plus loin(Oui)

 

Mon objectif étant que vous alliez plus loin, donc…

De là à dire que ce Yes Set est responsable du fait que vous ayez poursuivi la lecture ? Disons que cela a juste aidé.

Utilisez donc cette stratégie le plus souvent possible

Nous en aurons besoin… Pour la suite

Dans notre prochain article sur l’hypnose conversationnelle

 

Partager:

Beaucoup de personnes se posent la question… Pour eux, aborder une inconnue est quelque chose de difficile voir même de totalement inconcevable !

“Que vais-je pouvoir lui dire ?” “Cette personne va me rejeter ! Comment aborder une fille sans passer pour le lourd de service?”

C’est encore plus vrai dans une situation de séduction. Briser la glace PUIS séduire… Double challenge. Si vous êtes une personne timide, réservée, vous vous reconnaitrez sans doutes là-dedans. J’AI été cette personne timide. On va dire que le déclic est arrivé au lycée… Au collège, j’étais sans cesses sous les paniers de basket j’adorais le sport ! (Et les jeux-vidéos, exact !).

Curieusement, j’ai pris compte de l’importance d’aller vers les autres lorsque je suis entré en seconde. Quatre garçons pour 20 filles. Plus question d’avoir “peur”. J’ai donc commencé à m’intéresser, à la même époque, à la communication, au mentalisme, et à la séduction.

Et tout est allé très vite. Je me sentais parfaitement épanoui, je m’ouvrais enfin, et c’était quelque chose de très agréable car on me le rendait bien.

Le premier conseil que je puisse donner, c’est de lâcher prise avec cette idée que l’inconnu(e) vous rejettera systématiquement.

Finalement, ce n’est PAS VOUS que l’on rejettera mais votre “PRESTATION”. Votre manière d’aborder une inconnue…

Les gens ne font parfois pas de cadeau avec les personnes “transpirant le manque de confiance”, si vous projetez l’image d’une personne mal à l’aise, les gens le ressentirons, et rejetterons, non pas vous, mais votre malaise communicatif.

Comme je l’ai dis dans mon article précédent, la communication (et la séduction), c’est une question de dynamique !
Prenons un contexte plus général… Pas forcément en séduction, où le double enjeu : Briser la glace + Séduire peut rapidement donner des sueurs froides aux plus novices…

Imaginons un petit exercice… Gardez-le en tête, il faudra le reproduire DANS LA RUE lorsque vous aborderez une inconnue.

  1. Mettez-vous dans de bonnes conditions, utilisez notamment la pensée positive.
  2.  Amusez-vous à aborder des gens au hasard, demandez l’heure. PUIS Remerciez avec le sourire. (Faites-le jusqu’à ce que vous vous sentiez à l’aise)
  3. PUIS aborder des personnes au hasard, demandez l’heure PUIS si ces personnes sont du coin car vous recherchez un endroit sympa où aller avec des amis… PUIS Remerciez avec le sourire. (Faites-le jusqu’à ce que vous vous sentiez à l’aise)
  4.  PUIS aborder des personnes au hasard PUIS demandez si elles connaissent des lieux sympas et si elles sont du coin PUIS dites que vous voulez y aller avec des amis PUIS demandez d’où vient la personne… Remerciez avec le sourire. (Faites-le jusqu’à ce que vous soyez à l’aise)
  5. PUIS aborder + lieux sympas + parlez de vous, vos amis + demander d’où vient la personne + tenir la conversation le plus longtemps possible.
  6. Pratiquez toujours l’art du détachement.

 

Est-ce que cet exercice vous semble ridicule ?

Tant mieux ! La vérité, c’est qu’aborder une personne inconnue, C’EST RIDICULE, ou du moins, quelque chose de parfaitement dérisoire

Ici, nous utilisons des PRÉTEXTES pour pouvoir parler à la personne… L’heure… Puis si la personne est du coin… Le lieu sympa…

Qu’avons-nous fait, finalement, dans cet exercice ?

Nous avons fait en sorte que la personne S’IMPLIQUE de plus en plus dans l’échange ! Cet exercice, c’est un raccourci EXTRÊME de ce qu’il faut obtenir d’un rapport :

L’implication équivalente !

Voyez le rapport comme une balance : 

Comment aborder une fille

Lorsque l’on aborde une personne inconnue (imaginons que l’on soit un homme qui aborde une femme) la personne en face est plus “légère”, vous avez la lourde tâche de renverser ce rapport ou d’au moins essayer de l’égaliser.

Lorsque l’on aborde, le but est de ne plus être perçu comme une personne inconnue mais comme quelqu’un de sympathique/sociable/intéressant(e).

Voici les étapes pour aborder dans les règles de l’art :

– On utilise un prétexte pour aborder la personne (prétexte réel OU fictif)

– Être sociable, poli, agréable, confiant(e).

Le véritable enjeu, c’est ensuite de pouvoir…

– Amplifier (utiliser le premier prétexte ou un autre prétexte pour engager la conversation)

– S’impliquer dans la conversation.

– Impliquer l’autre dans la conversation.

– Gagner son intérêt…

Etc etc…

Nous verrons tout cela TRÈS BIENTÔT dans un second article !

Vous serez tenu informé sur Facebook !

Restez connecté…

C’était… Comment aborder une fille, dans la rue ou sur Facebook.

Pour approfondir vos connaissances, n’hésitez-pas à consulter :

A bientôt sur mentaseduction !

Partager:

dynamiques sociales et séduction

Tout rapport humain implique ce que l’on appelle la dynamique.

Imaginez la dynamique comme une courbe, elle fluctue en fonction des actes, des paroles des individus au sein de celle-ci.

On peut prendre un exemple concret : Vos amis.

Les liens forts que vous avez pu créer avec eux, c’est le résultat de dynamiques positives :

Interaction positive + interaction positive + interaction positive = Dynamique positive.

Elle peut parfaitement s’inverser si votre ami vous fait une “crasse”, un sale coup = Dynamique négative.

Je vois tous mes rapports de cette manière…

Je pense que c’est l’erreur que font la plupart des gens en séduction et même en communication, au sens large.

Partager:

Apprendre à lâcher prise demande d’accepter profondément la situation et continuer son chemin dans la joie et la bonne humeur, même sans que son désir ne soit réalisé.

Apprendre à lâcher prise ?

C’est une démarche philosophique essentielle à mettre en œuvre. Lâcher prise, c’est accepter.

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un livre qui a vraiment bouleversé ma manière de voir les choses…

Cet excellent livre, c’est : Le guerrier pacifique de Dan Millman.

“Vides les ordures !”

Apprendre à lâcher prise

Un des livres qui m’a le plus marqué sur le sujet du lâcher prise.

L’idée du bouquin, tourne autour d’une idée…

Pour apprendre à lâcher prise, il faut “vider les ordures”.

Imaginez un ordinateur surchargé, le disque dur rempli, vous avez sûrement connu ça…

Les logiciels et les fichiers inutiles s’accumulent mais vous n’avez pas forcément envie de faire un tri, ou peut être remettez-vous cela au lendemain (la procrastination)

 

Le cerveau fonctionne un peu comme votre ordinateur. La PNL utilise également la métaphore de programmes (P comme Programmation) pour parler de notre cerveau.

Depuis combien de temps n’avez-vous pas vidé la “poubelle interne” ? Vous débarrasser des fichiers inutiles ?

J’ai moi-même tendance à laisser les “choses” s’accumuler, c’est vrai… Je m’en remet alors à ce lâcher prise. Je fais le point en quelques sortes…

Comment vider les ordures pour lâcher prise ?

Premièrement, effectuez un travail de reconnaissance. Vous pouvez très bien écrire. C’est ce que j’ai fais la toute première fois… Il y a 5 ans maintenant.

L’écriture, vous l’aurez compris, est un de mes moyens préférés pour communiquer. Rapidement, je me suis rendu compte que je portais un JUGEMENT sur les choses et sur moi :

– J’avais l’impression que les gens ne me jugeaient pas à ma juste valeur.

– Je m’en voulais d’être trop timide.

– Je prenais les conseils de manière négative, même si ils partaient d’un bon sentiment.

Règle N°1 pour apprendre à lâcher prise : Ne portez-pas de jugement sur vous ou sur les autres.

– Agissez uniquement dans le but d’être meilleur.

– Ne pensez-pas que l’on vous juge.

Quoiqu’il arrive ON vous juge. C’est certain. En prendre conscience, c’est immerger son esprit de choses inutiles, de pensées négatives, accumulez et vous coulerez.

Juger les autres, c’est également prendre le risque d’être surchargé.

Je connais des gens dans ce cas-là… Critiquer, juger la vie des autres, c’est aussi une manière de mettre une certaine distance sur SA PROPRE VIE et de prendre le risque de ne PAS VRAIMENT VIVRE.

Il est tellement plus facile de regarder ce qui se passe sur le palier du voisin que dans sa propre maison…

Vivre l'instant présent et lâcher prise

Vivre l’instant présent… et lâcher prise.

Règle N°2 du Guerrier Pacifique : Vivre l’instant présent.

C’est également l’une des règles du “Guerrier Pacifique”. Être dans “l’ici” et maintenant.

Cela peut devenir terrifiant… L’avenir. Cela reste une “source d’ordures” si nous construisons le présent sur la peur du futur !

Cependant, les projets dans l’avenir peuvent également être source de BONHEUR, de CRÉATIVITÉ, de CONSTRUCTION. La peur est un frein, la croyance positive un moteur.

Règle N°3 pour apprendre à lâcher prise : Filtrer les saletés.

Le mentaliste est dans l’empathie, ceci étant, il ne dois pas s’impliquer émotionnellement dans les choses. Il ne doit PAS se sentir triste pour quelqu’un, il peut cependant PRENDRE CONNAISSANCE de la tristesse d’autrui.

Vous voyez la différence ?

Demandez-vous ce qui est ESSENTIEL pour vous, votre équilibre dans votre existence :

– Ressentez-vous le besoin de vous soucier des problèmes de vos voisins ?

– Vous sentez-vous énervé lorsqu’un proche/ami est en colère ?

Apprendre à lâcher prise

Le guerrier pacifique est aussi disponible en film !

Filtrer les saletés pour ne pas être contaminé. Tout simplement…

Si l’on regarde bien, le JT de 20h peut par exemple être une source de “saletés”.

Les attentats, le chômage, la crise économique…

Cela crée, à la longue, des pensées négatives… Une solution : La diète médiatique !

Cessez de regarder les infos pendant quelques temps et voyez… Si vous vous sentez mieux.

Règle N°4 : Implanter et semer le bonheur.

Prenez du temps pour VOUS. Implanter le bonheur à l’intérieur de vous.

Dites-moi…

Que souhaitez-vous ? Que voulez-vous accomplir ? Avec qui voulez-vous être ? Que voulez-vous faire ?

Si une personne vous parle de ses problèmes et de vous IMPLIQUER, est-ce que cela vous rend heureux, ou est-ce que cela vous rend mal à l’aise ?

Soyez à l’écoute de vous-même…

La magie du bonheur, c’est qu’il se propage.

Le lâcher prise permet de cultiver le bonheur, réellement…

Merci d’avoir pris le temps de lire et de ne pas avoir “lâcher prise” avec cet article qui je l’espère, vous sera bénéfique

Vous aussi apprenez à lâcher prise…

N’oubliez-pas que vous pouvez obtenir le livre “Le Guerrier Pacifique” pour 7€

Partager:
Page 22 of 25Premier...102021222324...Last »