fbpx

Le mentalisme peut vous aider à sublimer vos relations au travail, avec vos amis, avec vos proches mais aussi, avec votre petit(e) ami(e) potentiel ! Vous avez la possibilité d’utiliser les “failles” du cerveau humain, afin de l’influencer, de réussir votre premier rendez-vous et… de conclure.

La séduction est un excellent domaine qui vous permettra de tester vos “capacités mentalistiques”, et ces techniques (secrètes) vont vous permettre de gagner des points…

Allons-y !

Le début… La fin du rendez-vous = Le cerveau primitif !

Le cerveau humain est “découpé” en 3 couches de cerveaux bien distinctes :

  • Le cerveau réflectif (néocortex) pense. Il traite les données rationnelles et partage ses déductions avec les deux autres cerveaux.
  • Le cerveau intuitif (limbique) ressent. Il traite les émotions et les sentiments profonds et partage également ses découvertes avec les deux autres cerveaux.
  • Le cerveau primitif (reptilien)décide. Il prend en compte les apports des deux autres cerveaux, mais il contrôle le processus de prise de décision.

Ces 3 couches de cerveaux sont bien entendu très importantes, en séduction, nous nous intéresseront surtout aux cerveaux limbique et primitif : Émotions + Décisions !

Alors que nous ferons en sorte d’éloigner la réflexion… Loin… Loin…

Notre objectif : faire ressentir des émotions ET influencer la décision du cerveau primitif de votre futur(e) conquête !

Dans mon titre, je précise quelque chose : “le début… La fin du rendez-vous = Le cerveau primitif !” Ce que je voulais dire par là, c’est que le cerveau primitif est HYPER-VIGILANT au début et à la fin d’une tâche, lors d’un entretien, lors d’un séminaire…

Il est en fait à l’affût d’un possible danger (le cerveau primitif est le plus ancien, c’est LUI qui fait sonner l’alerte à l’intérieur de nous si un danger approche. Exemple : Une voiture arrive à toute vitesse, ALERTE ! Il agit et vous écarte du danger. Il est extrêmement réactif, moins d’1 demie seconde, il a donc une longueur d’avance sur les 2 autres cerveaux)

Lorsque vous démarrez une nouvelle tâche, il sera actif à 70-100% ! PUIS la pression redescend et retombe à 20% au cours de la tâche (il baisse sa garde en quelque sorte , puisqu’il estime n’y a pas de “danger” potentiel). Il remontera à la fin, afin d’établir une sorte d’analyse de la situation, comme un antivirus.

1) Soyez intéressant au départ… Mais tout autant à la fin du rendez-vous galant !

Lors de votre rendez-vous séduction, sachez que votre “entrée” sera donc scrutée par le cerveau primitif de votre cible : “Est-il/elle une “menace” ? Me correspond-il/elle ?”

PUIS le cerveau primitif se mettra en veille, après 5 minutes de RDV. (Voilà pourquoi nous nous rappelons souvent du début d’une rencontre et beaucoup moins du “milieu” !)

  • Soyez souriant(e), naturel(le).
  • Soyez sûr de vous.
  • Soyez tourné vers l’autre.

2) Être tourné vers l’autre ?

J’ai mis une citation sur la page Facebook de Influence Hypnotique il y a peu :

Une bavarde est celle qui vous parle des autres, un ennuyeux est celui qui vous parle de lui-même ; et un interlocuteur brillant est celui qui vous parle de vous-même.” Lisa Kirk, publicitaire américaine. 

C’est tellement vrai. Si je devais donner UN seul, UN unique conseil séduction, ce serait celui-ci : Intéressez-vous à l’autre, avant tout.

Allez même au delà : Efforcez-vous de comprendre l’autre.

On perd bien trop de temps à chercher la performance, en séduction, ou en communication, à trop réfléchir. Alors que la réponse n’est pas (toujours) à l’intérieur de nous-même, mais en face de nous. Chaque personne est différente, il n’existe pas une vérité absolue sur les gens, ni une manière de séduire. C’est en comprenant et en s’adaptant à l’autre que l’on tire une forme de sagesse, et une grande intelligence sociale.

> Parlez de la vie de votre interlocuteur/trice :

– Quel(s) sont vos points communs ? Une fois que vous avez trouvé, parlez-en, échangez des anecdotes sur ces sujets.

> Soyez impliqué(e), intéressé(e) :

– Et ne simulez-pas ! Soyez vraiment impliqué(e). Cependant…

> L’humour, la taquinerie, la dérision :

– Il/elle vous parle d’un sujet qui vous fait rire, n’hésitez-pas à lui faire savoir, en le/la taquinant : “Tu aimes les chats ? Je suis sûr que tu es le genre de personne à parler avec, à le considérer comme un membre de ta famille. Je t’imagine bien…”

> Points Communs/Oppositions :

– C’est dans mon livre que je parle des points communs et des oppositions. Il est très important de donner votre point de vue sur un sujet, en toute sympathie, avec la bonne humeur qui va avec. En évitant les sujets brûlants, évidemment, cependant, les petits oppositions peuvent :

Lui démontrer que vous avez du caractère et votre propre opinion (vous n’êtes pas là pour le/la séduire à tout prix et dire amen à tout, juste pour ses beaux yeux, le rapport est honnête).

Permettre de taquiner/faire de l’humour. “Tu aimes cette musique ? Ahh ! Tu descends dans mon estime ! Dommage… J’imagine que tu aimes aussi le Papa Pingouin ?” (La taquinerie n’est PAS une remarque blessante, cela permet surtout de faire comprendre à l’autre que VOUS ne le/la mettez pas sur un piedestal, et ce, avec humour.)

> Le rapport équitable et la preuve sociale :

Avez-vous déjà été séduit(e) par une personne démontrant une faible valeur sociale ? Une personne qui se dévalorise, par exemple ? Nous sommes séduit par les personnes drôles, charismatiques, joli(e)s, intelligent(e)s etc… En d’autres termes, les personnes démontrant une grande valeur sociale (supérieure ou égale à la nôtre).

Voilà pourquoi l’humour et la taquinerie sont utiles. Cela permet ni plus ni moins de détendre l’atmosphère, de se sentir à l’aise, mais aussi de placer l’autre au même niveau que nous. Si je te taquine, cela veut dire que je te considère comme mon égal. (Taquinez-vous votre chef ? Professeur ?)

Les émotions… La séduction = Le cerveau limbique !

Ce que nous cherchons à faire, lors de ce rendez-vous, c’est d’éviter d’être senti comme une menace par l’autre (et son cerveau primitif) mais également de communiquer avec son cerveau limbique : Le cœur de ses émotions.

On évitera soigneusement le 3ème étage : Le cerveau réflectif. La raison n’a pas sa place, en séduction !

3) Être à l’aise dans son environnement pour réussir votre premier rendez-vous

Lorsque l’on veut inviter quelqu’un lors d’un rendez-vous, on a tendance à privilégier des lieux comme le cinéma, le café…

Le cinéma n’est PAS nécessairement un bon lieu, pour un premier rendez-vous ! En effet, lors du premier rendez-vous, et au cinéma :

– Vous ne savez pas forcément quels sont les goûts de l’autre.

– Vous ne pouvez pas communiquer avec l’autre, ou très peu.

Privilégiez un endroit où VOUS vous sentez à l’aise. Le bien-être se communique ! Bien sûr, il faut que l’autre soit un minimum à l’aise dans cet environnement, également.

Soyez certain que vous pourrez vous rapprocher de l’autre. Changez de lieu si ce n’est pas le cas, mais ce premier rendez-vous est synonyme d’échange.

4) Parler émotions

Plus le rendez-vous avance, plus vous apprenez à le/la connaître.

Cet article sur le langage des émotions vous en dira plus sur la démarche à suivre, sur les mots à utiliser, de la bonne manière.

5) En bref

> Gérez le début et la fin du rendez-vous :

– Il est temps de vous quitter. N’hésitez-pas à lui dire que ça vous a fait plaisir de le/la rencontrer. Si vous avez réussi, il/elle vous retournera le compliment, mais vous proposera surtout de vous revoir.

> Soyez tourné vers l’autre :

– Soyez intéressé, empathique, tentez de le/la comprendre.

> Échangez les anecdotes :

– Une fois que vous avez repéré les sujets communs, approfondissez.

> Taquinez le/la, faites de l’humour :

– La dérision est importante ! Ne l’oubliez-pas, il faut qu’il/elle vous juge comme son équivalent, vous êtes sur le même piédestal.

> Utilisez le langage des émotions :

– La raison n’a pas sa place en séduction ! Alors parlez de manière à l’éloigner !

J’espère que cet article vous a plus, assez parlé… A vous de jouer !

Partager:

cours N°4STOP ! Inutile de poursuivre si vous n’avez pas lu :

Êtes-vous prêt(e) ?

Super.

Depuis plusieurs mois, j’interprète de nombreux rêves sur le réseau social Twitter. ICI.

Le monde du rêve est passionnant… Et je ne sais pas si vous le savez mais le rêve est le moyen d’expression FAVORI de notre INCONSCIENT.

Avez-vous déjà rêvé de vous, en train de voler au dessus de la ville ? Avez-vous déjà rêvé de perdre une dent ? Avez-vous déjà fui une menace, dans votre songe ? Ou peut être avez-vous déjà vu un proche mourir, assister à votre PROPRE mort ? Quel rêve vous a le plus marqué ?

Sachez que vos rêves sont le reflet de votre vie, de vos peurs, vos désirs, votre santé.

L’inconscient ne communique PAS par les mots. L’inconscient utilise des symboles.

C’est ce qui m’a poussé à créer ce compte Twitter.

Tenez, par exemple. Prenons le sentiment d’avoir un orgasme.

Si vous aviez à donner à ce sentiment une couleur, quelle serait-elle ?

Où, à quel endroit souhaitez-vous ressentir ce sentiment et cette couleur ?

Que se passe t-il si vous prenez ce “sentiment coloré” et le rendez plus lumineux, plus coloré, plus intense, et que vous le déplacez dans TOUT votre corps ?

Et si maintenant, vous prenez toutes ces sensations et que vous les déplacez vers le point où il est le plus intense ?

Et si à chaque inspiration le sentiment s’intensifie… Et à chaque expiration il diminue… 

Nous appelons cela la morphologie symbolique.

Si j’ai réussi à absorber votre attention + contourner votre facteur critique, il est fort probable que vous ayez ressenti quelque chose de puissant, à l’intérieur de vous.

Attention, je ne prétends pas pouvoir déclencher des orgasmes à l’écrit, mettons nous d’accord ! Mais cet exemple permet de comprendre comment fonctionne l’inconscient et, par la même occasion, l’hypnose conversationnelle.

Rappelez-vous, une réponse émotionnelle est une réponse inconsciente.

Mais allons plus loin…

 Exercice

Ici, nous allons apprendre à lui ce symbole à… VOUS !

  •  Demandez à un proche/ami ce qu’il aime le PLUS au monde.
  •  Demandez-lui : “Si tu devais donner à cette chose/expérience/personne une couleur, quelle serait-elle ?”
  •  Demandez-lui de se concentrer sur cette chose, de la rendre plus grande, lumineuse, puissante à l’intérieur de lui
  •  Déplacez-le à l’intérieur de son corps, afin qu’il prenne toute la place.
  •  Demandez-lui de focaliser toute cette puissance à un point précis. Demandez-lui où se trouve cette puissance.
  •  Touchez ce point précis, à chaque inspiration, suggérez-lui que la puissance s’accroît.
  •  Suggérez-lui qu’à chaque expiration, vous “absorbez” cette puissance.
  •  Lorsqu’il inspirera à nouveau, dites-lui que vous lui rendez cette puissance, et que vous lui donnez de la vôtre.
  •  De nouveau = Il inspire/la puissance augmente. Il expire/vous absorbez. Il inspire de nouveau/vous lui donnez de VOTRE puissance.

Le lien se fait alors, inconsciemment !

L’exercice peut être présenté de manière fun : “Tiens, j’ai lu quelque chose, sur le pouvoir du magnétisme. Dis-moi, qu’est-ce que tu aimes le plus au monde ?”

C’est un excellent moyen de comprendre COMMENT un symbole créé de toute pièce peut avoir un impact sur l’inconscient…

Allez, cours N°4 !

Partager:

Lorsque l’on parle de mentalisme, on fait souvent référence à l’intuition. Si vous suivez la série “The Mentalist”, Patrick Jane a justement cette faculté exceptionnelle

Il ressent les choses, il ressent les émotions, les qualités et les défauts d’autrui.

Être intuitif, c’est être capable de ressentir les choses.

Comme le dirait Henry Bernstein, “L’intuition, c’est l’intelligence qui commet un excès de vitesse.”

Je me suis rendu compte que je devenais de plus en plus quelqu’un d’intuitif. En un coup d’œil, je suis capable de voir dans quel état interne se trouve la personne. En allant plus loin, je suis également capable de reconnaître, en suivant mon instinct, quelle chose peut bien tracasser cette personne : Problème de famille, tension au travail…

J’écoute mon sixième sens, en quelque sorte.

L’intuition n’est pas une capacité surnaturelle, NOUS sommes TOUS capable d’intuition, et ce grâce à un outil formidable : L’empathie.

Partager:

Cela fait pas mal de temps que j’envisage de partager cet article… Et je pense qu’il est temps. Je suis de nouveau le cobaye dans cette expérience ! Je suis CERTAIN que vous vous reconnaitrez là-dedans !

La manipulation par téléphone, nous l’avons tous subi au moins une fois. Les appels des télévendeurs (vendeurs par téléphone) vantant les mérites de tel ou tel produit, vous savez

J’ai eu droit au petit manège d’une télévendeuse, et c’était assez drôle ! Bien sûr, vous avez sans doutes ce réflexe maintenant,  qui est de… Raccrocher : “Non merci !” La menace se sentant à des kilomètres !

Cette fois-ci j’ai décidé de donner une chance à cette télévendeuse. Vous allez voir que son approche est très originale, je me suis dis pourquoi pas ?

P.S : Je m’appelle Philippe, enchanté. Je vous met en couleur les techniques de manipulations utilisées.

Jugez plutôt :

Elle : Bonjour, Gérard …. ?

Moi : Ah non ! Pas du tout, vous vous trompez madame.

Elle : Attendez, vous n’êtes pas Gérard …. ?

Moi : Non, absolument pas. (rires)

Elle : (Rires) Alors, est-ce que vous avez joué à un tirage au sort il y a quelques mois ?

Moi : Mhh…. Pas du tout ! Ou je ne m’en souviens pas.

Elle : Très bien ! Alors écoutez, vous avez de la chance, et c’est dommage pour Gérard mais vous avez été tiré au sort pour remporter un voyage (…), je peux vous demander votre prénom ?

Moi : Ah, super… Je m’appelle Philippe.

Elle : Enchanté Philippe, vous allez peut être remporter un voyage, vous êtes sélectionné pour passer au deuxième tour de notre concours, je me présente je suis “madame machin”, (elle me noie dans un flot d’informations, m’expliquant, en gros, qu’elle travaille pour une sorte d’assurance…) est-ce que vous pouvez m’en dire plus sur votre situation ?

Moi : (Je lui explique que je suis dans la vente, que je compte passer une formation)

Elle : Super, Philippe, donc vous êtes étudiant, vous savez, nous proposons des emprunts, sans aucune garanties, on peut vous prêter 700-800-1000  € si vous le souhaitez, si vous voulez faire des achats en tout genre (…)

Moi : (Je la coupe) Oui, c’est bien sympa tout ça, mais quel rapport avec le concours finalement ? (Rires) On est parti loin je trouve !

Elle : (Rires) Oui ! C’est vrai ! C’est simple, Philippe, si vous souscrivez gratuitement à notre offre, vous pourrez participer au concours (…)

Moi : D’accord, je comprends mieux… Il suffit de souscrire pour participer au concours. (Je reformule)

Elle : Oui ! Et c’est gratuit, on vous envoie des papiers pour que vous puissiez prendre connaissance de notre assurance et vous pouvez réfléchir, à tête reposée, car je comprends qu’il y a beaucoup d’informations... Et souscrire ou non à notre offre.

Elle : En tout les cas, je dois vous dire que vous avez une très belle voix au téléphone Philippe.

Moi : Ah merci…

Elle : Je peux vous envoyer par mail toutes les informations, et par courrier, il me faut donc votre adresse et votre mail… Ne vous en faites-pas, vous n’aurez pas de pubs, votre adresse n’est pas gardé longtemps dans notre base de données.

Moi : (Je donne les infos)

Elle : Merci Philippe. Super, il me faudrait des informations concernant votre banque, si vous avez un RIB etc…

Moi : Oui, j’ai un RIB.

Elle : Très bien, je patiente…

Moi : Vous voulez quoi, exactement ?

Elle : Il me faudrait des informations concernant votre banque Monsieur.

Moi: Ça y est, je l’ai (alors que pas du tout)

Elle : Très bien, votre numéro de compte s’il vous plaît ?

 Moi :

Je raccroche.

Les techniques de manipulations utilisées

  •   “Gérard (…) vous n’êtes pas Gérard ?”

Intéressante mise en scène, n’est-ce pas ? Il s’agit ni plus ni moins que d’un personnage fictif ! Pourquoi utiliser cette stratégie ? C’est une manière d’attiser la curiosité du prospect. Attendez, vous n’êtes pas Gérard ? Mais Qui est Gérard ? Pourquoi ce Gérard est-il important ?!

On met le doigt dans l’engrenage, on appelle cela la technique du pied dans la porte…  Cela amorce la manipulation, on veut en savoir d’avantage, la technique du pied dans la porte est très connu des vendeurs. Il s’agit d’un subterfuge, une combine servant à impliquer (un peu) le client potentiel, peu à peu, le vendeur tisse sa toile, calmement… Pour vendre son produit, en récoltant le maximum d’information afin de cibler les attentes du client.

La personne utilise également les rires lorsque je ris. Il s’agit ni plus ni moins que de synchronisation ! Rire lorsque quelqu’un rit, c’est lui donner la sensation que vous êtes sur la “même longueur d’onde”.

 

  • “Je peux vous demander votre prénom ?”

La technique du prénom est relativement efficace. Elle permet de réduire inconsciemment la distance entre deux individus (tout comme le rire). Les personnes que nous connaissons nous appelle par notre prénom, on fait confiance à ces personnes.

 

  •   “Est-ce que vous avez joué à un tirage au sort il y a quelques mois ? (…) Vous allez peut être remporter un voyage.”

La technique du leurre : “Oh, génial ! Je vais remporter un voyage !” N’est-ce pas attrayant ? Cela sert uniquement à appâter le client

 

  • Elle me noie dans un flot d’informations

Afin de ne pas me laisser le temps de penser, de rationaliser, tout doit aller très vite. Alors elle parle, elle parle… C’est ce qui se rapproche de l’hypnose conversationnelle, mon esprit critique s’évapore

 

  • “Nous proposons des emprunts”

Je cherche une formation DONC je serai sans doutes intéressé par des emprunts. La technique de la présupposition consiste à déduire d’un énoncé ce qui n’est pas formellement exposé. De plus tout cela est gratuit. La gratuité, génial, non ?

 

  • “Mais quel rapport avec le concours finalement ?”

Ici, j’utilise le recadrage. Cela permet de remettre les choses dans son contexte. Dans une conversation, comme on peut le voir, on peut rapidement se faire balader… Il faut être vigilant.

 

  • “Si vous souscrivez gratuitement à notre offre, vous pourrez participer au concours.”

La donne a changé. Il faut souscrire gratuitement pour pouvoir participer au concours. C’est encore une fois la technique du pied dans la porte… Elle m’implique encore un peu plus… Gratuitement ! Zéro risque, donc…

 

  • “Je comprends qu’il y a beaucoup d’informations”

L’empathie ! Elle ME comprends. Si elle ME comprends, elle est comme MOI. Alors pourquoi craindre une personne qui ME ressemble ?

 

  • “Souscrire ou non à notre offre.”

C’est ce que l’on appelle la réactance psychologique. Le principe du “Vous êtes libre de” La notion de liberté est très importante en manipulation. Si la personne a la sensation de ne pas avoir le choix, elle aura tendance à rejeter (si cela lui semble possible) l’offre. Ici, je suis LIBRE !

 

  • “Vous avez une très belle voix.”

La flatterie. Elle me fait ce joli compliment… L’empathie + la flatterie impliquent la réciprocité. Il serait logique que je lui rende la monnaie de sa pièce (sa gentillesse) en acceptant de souscrire.

 

  • “Il me faudrait des informations concernant votre banque Monsieur.”

Vous l’aurez remarqué, tout le long, je suis d’accord avec elle, je dis OUI, OUI, OUI... La technique du Yes-Set consiste à générer inconsciemment plusieurs OUI AVANT d’effectuer la réelle demande. Le cerveau est alors conditionné, il y a de grandes chances que l’on ACCEPTE… J’ai refusé. Bien entendu.

Tout le long, cette télévendeuse a été très calme, douce

 

En revanche, elle a été très sèche lorsqu’elle m’a demandé mes informations bancaires. La figure d’autorité, face à elle, nous obéissons. Du moins, en général. Mais je suis un rebelle !

J’ai peut être même oublié certaines choses, c’est possible ! Je tiens à féliciter cette télévendeuse, très douée, son petit tour est rôdé !

La manipulation par téléphone !

Avez-vous connu ce genre de situation ?

Restez vigilant…

Partager:
Page 20 of 25Premier...1019202122...Last »