fbpx

Réussir son entretien d’embauche – Saul Goodman te donne une leçon de persuasion

Réussir son entretien d’embauche

Réussir son entretien d’embauche est beaucoup plus simple lorsqu’on s’appelle Saul Goodman… Apprenez sa méthode dans cet article…

Peut-être qu’actuellement, tu es en train de préparer ton entretien d’embauche.

Et tu ne sais pas trop comment tu vas faire pour convaincre ton interlocuteur de t’embaucher.

Et bah ça tombe bien parce que dans la série Better Call, Saul, l’avocat Saul GOODMAN est aussi un très très bon vendeur.

Il est capable de se vendre lui-même grâce à son bagou et ses arguments.

Donc dans cette vidéo, on va décortiquer une scène précise dans laquelle Saul GOODMAN cherche un nouveau job et va convaincre son interlocuteur donc l’employeur, de l’embaucher.

Et tu vas voir qu’il utilise plusieurs techniques de vente très puissante pour convaincre la personne en face de lui.

Mais avant toute chose, j’aimerais que tu retiennes une règle très simple, tu n’es pas parfait mais tes qualités peuvent devenir ta plus grande force.

Saul GOODMAN connait parfaitement ses forces mais aussi ses faiblesses.

On va donc étendre la règle et dire tu n’es pas parfait mais tes qualités peuvent écraser tes défauts.

Allez, maintenant que tu as cette règle en tête, on va passer à l’étape numéro 1 qui est créer une connexion émotionnelle entre soi et l’entreprise.

Réussir son entretien d’embauche

Saul discute avec ce qui semble être le bras droit du patron.

Il s’intéresse à l’’entreprise, à ses fondateurs.

Et commence donc par créer un lien émotionnel entre lui et l’entreprise.

Il fait preuve d’empathie uniquement pour savoir quelles sont les valeurs de l’entreprise et grâce à cette information, il va pouvoir en jouer par la suite avec le patron.

Et comme tu peux le voir dans cet extrait, il fait comprendre à son interlocuteur qu’il connaît parfaitement les produits qu’il y a.

Ce que je te conseille de faire du coup, avant l’entretien d’embauche est de vraiment te renseigner sur l’entreprise, sur ses valeurs mais aussi sur les produits qu’elle vend et les spécificités de ces produits bien précisément.

Plus tu auras d’information, plus ton interlocuteur va avoir l’impression que tu connais les valeurs, que tu les aies appropriés et que tu sais parfaitement où tu mets les pieds.

Peu importe où tu postule d’ailleurs, l’idée est que tu es la représentation, tu es l’extension de l’entreprise.

Donc tu dois te fondre dans ses valeurs et tu dois apporter des véritables forces, des qualités puissantes pour l’entreprise à son service.

A mon sens, il sait parfaitement que cette machine a fait le succès de l’entreprise et s’est sûrement renseigner en amont.

Il se laisse tout de même surprendre par l’anecdote de son interlocuteur puis décide de bifurquer sur autre chose parce qu’il s’en fout un petit peu.

C’est alors que va apparaître le patron et Saul va quitter le registre émotionnel pour tranquillement s’installer sur un registre intellectuel, c’est l’étape numéro 2. Faire appel à la logique.

Réussir son entretien d’embauche

En rhétorique, le logo fait référence à l’argumentation, les éléments rationnels du discours qui vont convaincre grâce aux faits, aux chiffres, au concret, non pas grâce aux émotions.

Tu le vois directement dès l’apparition du patron, c’est que contrairement à son acolyte, il se fiche des vieilleries, il le dit dès la première phrase et son discours semble donc orienté vers l’avenir.

Tu me diras, c’est logique pour un employeur mais concrètement Saul a parfaitement compris, dès la première phrase, que le patron ne sera pas porter sur les émotions, sur le passé mais sur le futur.

Il va donc réadapter son discours en parlant de moderniser, moderniser, moderniser parce que c’est l’enjeu central de cette entreprise, de la plupart des entreprises d’ailleurs.

Il fait comprendre qu’il sera un soldat au service de cette mission.

Etape numéro 3, mettre en valeur ses qualités et écraser ses défauts.

Réussir son entretien d’embauche

Ce qui est important à analyser est que Saul GOODMAN sait exactement quels sont les qualités qu’il doit mettre en avant pour réussir son entretien.

Je conseille vraiment, vraiment fortement de sélectionner les qualités qui vont correspondre au job auquel tu postules.

C’est hyper important de cibler exactement les qualités qui répondent au poste et concrètement, je vais te poser 2 questions et tes qualités vont devoir y répondre.

Première question, pourquoi êtes-vous fait pour ce poste ?

Deuxième question, pourquoi vous et pas un autre ?

Les qualités que tu vas sélectionner vont devoir répondre à ces deux questions sans le moindre problème.

Maintenant, dans le nouvel extrait on va voir que sur GOODMAN va être un petit peu piégé mais tu vas voir que même toi si tu t’es fait piéger par une question, tu vas pouvoir t’en sortir grâce à cette technique.

Là, on est un petit peu piégé.

Comment expliquer qu’on a été viré d’un boulot ?

Quels sont les arguments que l’on peut t’avancer pour ne pas être perçu comme quelqu’un qui peut claquer dans les doigts de l’employeur ?

Tu vas voir exactement comment te sortir de situations similaires si jamais on te pose une question qui ne te convient pas du tout.

Saul utilise le recadrage, il ne parle pas de la raison pour laquelle il a quitté le métier d’avocat mais pourquoi il serait un bon vendeur.

A aucun moment il n’explicite les raisons de sa réorientation.

Pour réussir son entretien, il connait ses forces, avoir été un avocat, ce qui lui a appris des compétences de vendeur et il connait ses faiblesses, ne jamais avoir été vendeur.

Si on te demande pourquoi avez-vous quitté ce job ?

Commence comme Saul « je sais que vous cherchez telle qualité et je suis prêt à porter cela à votre entreprise. Dans cette ancienne expérience et dans les autres, j’ai renforcé ces qualités ».

Si on te demande de préciser pourquoi tu ne fais plus tel ou tel métier, pourquoi tu as décidé de postuler ?

Il est inutile de t’enfoncer toi ou ton ancien employeur et juste d’expliquer quelles sont les valeurs qui te plaît dans cette nouvelle entreprise.

Voilà donc comment marche le recadrage.

Et si tu le souhaites, je peux t’apprendre directement comment utiliser le recadrage grâce à mon ebook.

Je te le laisse dans la description, auquel tu vas pouvoir recadrer tout type de situation et faire en sorte justement comme Saul GOODMAN de réorienter la discussion sur tes qualités et d’écraser littéralement tes défauts et faire en sorte que ton interlocuteur oublie complètement que tu as des failles.

Durant les entretiens d’embauche, on nous demande parfois quel peut être notre animal totem.

Et ce qu’il peut être intéressant est que même si on ne te propose pas, n’hésite pas donner ton animal-totem, qui va détruire littéralement tes défauts et te fera briller de mille feux.

Allez, on va résumer les trois premières étapes.

Premièrement, créer une connexion émotionnelle entre toi et l’entreprise.
Deuxièmement, faire un rappel à la logique de ton interlocuteur.
Et troisièmement, mettre en valeur tes qualités et écraser tes défauts grâce au recadrage.

Saul sort de l’entretien et tout semble s’être bien passé mais il est du genre impatient et il va vouloir court-circuiter la prise de décision de l’employeur.

Dans le prochain extrait, tu vas voir que Saul utilise plusieurs techniques de persuasion puissante, c’est parti.

Ok, il faut avoir le culot de Saul GOODMAN mais concrètement, tu pourrais faire en sorte de court-circuiter la raison de ton interlocuteur, donc de ton employeur et ça te permet concrètement de passer au-dessus de la concurrence.

C’est pour ça qu’il le fait Saul d’ailleurs, parce qu’il sait parfaitement qu’il n’a pas toutes les qualités mais il fait comprendre à l’employeur qu’il est capable, grâce à ses qualités de répondre à ses attentes.

Ce que tu pourrais faire toi, c’est de rajouter deux arguments lors de ta discussion avec ton employeur.

Premièrement, dis-lui que tu as un autre entretien d’embauche dans une autre entreprise et deuxièmement, dis-lui que tu es prêt à travailler dès cet après-midi pour lui montrer ce que tu vaux sur le terrain.

Tu crées de l’urgence en lui faisant comprendre qu’il y a un autre employeur qui veut te voir et de cette manière la prise de décision va être court-circuiter et ton employeur va vouloir prendre une décision beaucoup plus rapidement.

Etape numéro 4, déjouer la concurrence.

Premièrement, il reconnaît avoir des défauts et que certaines personnes auront des qualités qu’il ne possède pas mais il possède des qualités uniques et les déroulent donnant encore une fois de la logique, du Logos via des arguments palpables.

Si dans tes qualités tu dis « je suis quelqu’un de volontaire, dynamique, optimiste », n’hésites pas à donner des exemples concrets « je me souviens dans mon ancien boulot il fallait parfois donner un coup de main à l’arrière-boutique mais il n’y avait pas assez de monde alors j’y allais avec le sourire et j’aime l’idée de pouvoir aider l’équipe dans une bonne ambiance ».

Ce sont des anecdotes que tu possèdes et qui mettent en valeur tes qualités que ne possède pas ta concurrence, et c’est un des meilleurs atouts pour réussir à son entretien.

Est-ce que j’ai franchement besoin de préciser que l’énergie que tu vas mettre, le dynamisme et la motivation joueront on rôle primordial dans ta présentation ?

Bon, la question est de savoir si Saul GOODMAN à gérer son entretien d’embauche.

Concrètement, il a bien géré mais Saul GOODMAN, il n’en a rien à foutre.

Voilà quelques conseils pour ton futur entretien d’embauche.

Si tu as aimé la vidéo sur comment réussir son entretien d’embauche, n’hésites pas à mettre un j’aime.

Si tu veux une autre vidéo sur le sujet ou sur quelque chose de similaire sur la psychologie, l’influence, etc. n’hésites pas.

On se retrouve très bientôt pour une prochaine vidéo, salut.

 

 

Réussir son entretien d’embauche – Saul Goodman te donne une leçon de persuasion
Partager: