fbpx
Vaincre sa timidité et prendre confiance en soi

Vaincre sa timidité… Prendre confiance en soi…

Finalement tout est régit par une anxiété qui peut se manifester de différentes manières…

Dans ma formation en charisme, je traite plus en profondeur de ces principes de communication intrapersonnelle (que l’on a avec soi), il existe bien des moyens de régler ces peurs.

Ces peurs que vous pensez INCURABLES, bien souvent, les “victimes” de timidité ont tendances à se référer à la maladie :

“J’aimerais me soigner de ma timidité. J’ai peur de l’approche, je voudrais trouver un remède.”

Vaincre sa timidité ? Oui, mais la timidité n’est pas une maladie.

Il s’agit de croyances, des croyances limitatives qui font que vous vous enfoncez, encore et encore dans ces peurs, vaincre sa timidité, pour la plupart des gens, peut sembler insurmontable, car ils pensent que c’est ancré en eux…

L’expérience y est pour quelque chose.

Il se peut que vous ayez connu des “échecs” par le passé.

Pour ma part, je préfère parler d’erreurs.

Les croyances limitatives sont causées par vos expériences négatives du passé…

MAIS également par votre peur de l’inconnu.

Et quand je pars de l’inconnu, je parle au sens large. Aussi bien de l’expérience (aborder quelqu’un) que la personne elle-même (l’inconnu(e)).

Trêve de bavardage… On va AGIR ?

Formation charisme pour prendre confiance en soi

Tu peux également passer à la vitesse supérieure en cliquant ici…

Technique N°1 pour prendre confiance en soi – la pensée positive et l’humour

Prendre confiance en soi, c’est une chose. Mais il est intéressant de comprendre ce que c’est.

La confiance en soi, c’est la capacité à FAIRE.

Ni plus ni moins !

Mon grand père avait confiance lorsqu’il était dans son jardin où parlait d’hectares et de saison pour planter les pommes de terre…

Face à un ordi ?

Il était terrifié !

Pour prendre confiance en soi et vaincre sa timidité, il faut foncer tête la première dans les relations sociales !

Il faut aller discuter… penser positivement et avec humour.

Et remplacer les “Je n’y arriverai pas” par “J’y arriverais, j’ai hâte !”

PROJETEZ-VOUS DANS L’AVENIR, POSEZ LES FONDATIONS AU PRÉSENT

Le passé n’a aucune importance. Vraiment.

Je me souviens des échecs que j’ai eu avec les femmes, par exemple.

Confiance en soi vaincre sa timidité mon témoignage

Moi en 2008, le mec timide qui essayait de “faire le mec” alors que je manquais de confiance en moi…

Je me souviens d’avoir essuyé de nombreux refus… En boîte de nuit par exemple. J’étais d’ailleurs obligé de boire pour aborder !

Mes approches n’étaient que plus ridicules, d’ailleurs ! Les filles voyaient que j’en avais un coup dans le nez :

“Ça vaaaa ? J’espère qu’tu passes une bonne soirée, t’habite oùù ?”

Les approches n’étaient certes pas timides sous alcool, mais qu’est-ce qu’elles étaient moches !

Vous voyez… Je pense que le meilleur moyen de mettre un terme avec le passé, c’est d’en parler avec humour, et de rester positif, dans le présent.

Vous commettrez encore et toujours des erreurs, il ne faut en aucun cas en avoir peur ! Riez-en ! Et parlez-en déjà au passé…

C’est de cette manière, entre autre, que j’ai réussi à vaincre ma timidité.

Soyez positif, pratiquez l’auto-dérision et cessez d’utiliser le passé comme une excuse.

Technique N°2 pour vaincre sa timidité : Maîtriser la petite voix intérieure

La petite voix intérieure… C’est ELLE qui dicte votre ligne de conduite… C’est même elle qui, en ce moment, vous permet de lire cette phrase. (Coucou !) Mais c’est aussi elle qui te faire dire “Non, vaincre sa timidité… c’est pour les autres… pas pour nous.”

Pour contrôler notre voix intérieure il suffit simplement de prendre conscience de son existence… Et c’est ce que vous venez de faire !

Clairement, votre voix (désormais) consciente vous dit où aller, quoi penser, ce que vous ne devez pas faire. En d’autres termes, c’est VOTRE MAÎTRE. 

Vous êtes l’élève sage qui accepte, il est temps de se rebeller et de prendre les rênes..

Finalement, cette voix intérieure est la porte-parole de vos croyances, de vos expériences.

Si vous devez parler en public, c’est elle qui vous dira : “Ou-là ! Quelle frousse ! Je suis terrifié(e) ! Tous ces gens doivent penser que je suis un(e) imbécile. Ils me regardent étrangement, je n’aime pas ça…”

Résultat : La peur !

Bien entendu, il peut s’agir de la première fois que vous vous adressez en public, et l’inconnu peut sembler terrifiant…

L’objectif est clairement de s’adresser à sa propre voix et de la mener à penser positif…

“C’est la première fois que je m’adresse à un public comme ça… C’est une expérience nouvelle que je vais tenter ! Et puis, après tout, je me fiche de ce que peuvent penser les autres… Je suis bien avec moi-même… Allez, je me lance.”

Bien entendu, cela demande de l’entraînement. Pour vaincre ses peurs (et vaincre sa timidité) il faut affronter ces peurs, ni plus ni moins.

Plusieurs batailles pour finalement remporter la guerre. Vous accumulerez une suite d’expérience positives et… Le positif entraîne le positif ! Une spirale optimiste s’enclenchera. Vos croyances limitatives se transformeront en puissante expériences positives.

Il est possible de vaincre sa timidité et prendre confiance en soi

Vaincre sa timidité et prendre confiance en soi.. c’est possible ! Photo prise en 2019… et ça va beaucoup mieux !

Allez, deux technique bonus pour prendre confiance en soi et vaincre sa timidité.

Vaincre sa timidité c'est affronter le regard des autres

En apprenant à affronter le regard des autres : on fout un coup de pied au cul à ses peurs… on peut alors vaincre sa timidité !

Technique N°3 pour prendre vaincre sa timidité : Le détachement ou le lâcher prise

La timidité est souvent provoquée par une peur du jugement.

On se demande ce que peut penser l’autre, si il nous juge sympathique, si on lui plaît…

C’est sans doutes la pire erreur à commettre lorsque l’on souhaite se débarrasser de notre introversion : Se demander ce que peut penser l’autre de nous.

Premièrement, se demander ce que pense l’autre de nous, c’est se mettre en introspection. Ce que nous voulons, nous, c’est aller vers l’autre. Se poser des questions, surtout si l’on est plein de croyances négatives, c’est courir au désastre.

Deuxièmement, cela ne permet pas d’être attentif à l’autre. On se pose des milliards des questions, on s’intéresse à notre attitude et on est pas à 100% dans la conversation.

Troisièmement, on s’en fiche ! La communication, c’est une dynamique. Lorsque l’on communique, le rapport fluctue, il change, il est ÉVIDENT que vous ne serez pas à 100% en osmose avec quelqu’un, TOUT LE TEMPS. ALORS, soyez juste positif au maximum, donnez le meilleur de vous-même.

Lâchez prise avec cette idée jugement et vous verrez que prendre confiance en soi arrivera plus vite que prévu à vous…

Car vous l’aurez accueilli les bras ouverts…

APPRENEZ A NE PLUS VOUS SOUCIER DE VOTRE EGO, DONNEZ JUSTE LE MEILLEUR DE VOUS-MÊME.

Le principe du détachement, c’est de se dissocier de soi-même, de ses émotions négatives…

Bref, j’arrête d’écrire en majuscule, comme-ci j’étais énervé… haha…

Poursuivons…

Will Smith confiance en soi

Will Smith représente bien la confiance en soi ! Et il s’intéresse énormément aux autres lors de ses interviews

Technique N°4 pour prendre confiance en soi : La dissociation et l’intérêt pour autrui

Je vous ai parlé de la dissociation, attention, nous ne parlons pas là de dépersonnalisation… La dissociation est une stratégie hypnotique, elle permet de se détacher de soi-même. Et la meilleure manière de se détacher de soi-même, c’est de s’intéresser à l’autre.

D’ailleurs, le meilleur moyen d’intéresser un individu… C’est de s’intéresser à lui.

Observez-le, écoutez-le activement, intéressez-vous à sa vie, ses passions…

Si votre manque de confiance vient de vous, de votre intérieur, alors s’extérioriser n’est-elle pas la meilleure des stratégies ?

Tout est une question de croyances… Vous avez le pouvoir de changer les choses…

Tout comme ces ballons, prenez votre envol !

Si vous avez apprécié ces techniques pour vaincre sa timidité et prendre confiance en soi, n’hésitez-pas à le partager. 

A très bientôt !

Formation charisme pour prendre confiance en soi

N’oublie pas que tu peux suivre étape par étape une formation pour exploser ta confiance !

4 techniques pour vaincre sa timidité et prendre confiance en soi
Partager:
Hypnose conversationnelle
L’hypnose conversationnelle… N’est-ce pas un sujet passionnant ?
Un sujet vasteMystérieux
L’influence des mots sur l’inconscient est puissante.
Aujourd’hui j’aimerais que l’on aille plus loin

Hypnose conversationnelle ou hypnose cachée, peu importe le terme…

Il y a tellement de choses à dire sur la discipline !

Aucun ouvrage ne traite réellement de cette forme d’hypnose cachée, voilà pourquoi je vous propose donc d’en découvrir un peu plus sur ce domaine…

Et surtout de vous donner ce qui vous intéresse : de la technique hypnose conversationnelle ultra puissante… Haha…

Alors attention… dans cette mini formation, je ne vais pas t’apprendre l’hypnose dite thérapeutique.

Nous, ce que nous cherchons, c’est de créer une CONVERSATION HYPNOTIQUE. En d’autres termes, je veux que tu sois capable de créer une connexion hypnotique avec tonton Roger, comme avec ton banquier ou la personne que tu souhaites conquérir.

D’ailleurs, j’enseigne l’hypnose conversationnelle dans ma formation séduction ! Car la séduction se prête parfaitement à ce genre d’approche de la conversation… on en reparlera un peu plus tard.

Ok, mais l’hypnose conversationnelle – “C’est quoi Jamie ?”

Il n’existe pas UNE SEULE définition de ce qu’est l’hypnose conversationnelle.

Ce qu’il faut retenir, cependant, c’est qu’elle n’implique pas de transe hypnotique “visible” dans notre cas.

C’est une forme de communication, qui use des techniques d’hypnose au cours d’une conversation formelle.

Et à quoi sert l’hypnose conversationnelle ?

Tout simplement à influencer inconsciemment sa cible !

Il s’agit ni plus ni moins que d’implanter des suggestions dans l’esprit de l’interlocuteur.

La suggestion, kezako ?

“La suggestion consiste à faire dans l’esprit des autres une petite incision où l’on met une idée à soi.”

L’hypnose conversationnelle vous servira donc à :

– Influencer votre interlocuteur.

– Séduire et implanter des suggestions indirectes… De sexualiser une conversation.

– Être le centre d’attention de votre auditoire.

– Maîtriser l’art de la métaphore.

– Vous faire des amis.

– Être intriguant, mystérieux, intéressant… Et j’en passe !

L’hypnose conversationnelle est très appréciée par les personnes dans les métiers du social, de l’accompagnement…

Je suis quasiment sûr que tu es une personne qui chercher à développer ton empathie et influencer n’est-ce pas ?

Utiliser des techniques en hypnose conversationnelle permet de créer une connexion UNIQUE avec les gens…

Technique hypnose pour séduire

J’ai donc sorti CETTE formation basée sur l’hypnose conversationnelle à l’usage de la séduction (notamment)

Je vous propose un protocole en hypnose conversationnelle

Je vous propose de découvrir un protocole d’hypnose conversationnelle, ça sera plus simple pour mettre en place cela dans vos conversations !

Bien entendu, il en existe d’autres, cependant les principes de focalisation de l’attention, de contournement du facteur critique ainsi que de l’activation de processus inconscients restent inchangés dans le cadre de cette hypnose informelle.

technique hypnose conversationnelle

Étape 1 : Capter l’Attention

L’étape n°1 consiste à capter l’attention des gens. On peut appeler ça «Absorber l’Attention ». Lorsque vous absorbez l’attention des gens, vous les attirez vraiment vers vous et faites en sorte que toutes leurs pensées suivent la ligne que vous définissez pour eux. En d’autres termes, dès lors qu’une personne est absorbée par vous, elle est APTE à vous écouter et à être attentive aux mots que vous utilisez.

Autant dire qu’en hypnose conversationnelle, rien de plus important !

Étape 2 : Contourner le facteur critique

Avant de demander à votre interlocuteur de répondre à un niveau inconscient, la seconde étape consiste à « contourner le facteur critique ». Pour contourner leur raison, qui leur dit :

“Heuu… c’est bizarre. Alerte ! Alerte ! Que me veut cette personne ?”

Il s’agit tout simplement de faire en sorte que leur facteur critique soit éloigné, car nous, on souhaite parler à l’inconscient de l’individu.

Malheureusement, lorsque qu’il y a facteur critique, il y a vigilance. Et cette vigilance bloque clairement l’accès à l’inconscient.

En hypnose conversationnelle c’est sans doutes l’une des étapes les plus importantes : Désactiver l’hyper-vigilance.

Étape 3: Activer une Réponse Inconsciente

L’étape 3 consiste à « activer une réponse inconsciente ». A ce stade, TOUTE réponse inconsciente est une bonne réponse. Peu importe ce que c’est. Mais qu’est-ce qu’une réponse inconsciente ?

Eh bien, ça peut être une réaction émotionnelle, tout simplement.

On ne choisit pas d’avoir une émotion à un moment en particulier. L’émotion se produit comme le résultat de nos pensées.  Donc, chaque fois que quelqu’un a une réponse émotionnelle, c’est une réponse inconsciente.

Vous remarquerez qu’un individu éprouvant un(e) sentiment/émotion forte (choc, amour etc…) est pratiquement insensible à la raison.

En clair, lorsque l’on fait appel aux émotions d’un individu, on est sur la voie du processus hypnotique.

Etape 4: Diriger l’inconscient au résultat désiré

L’étape 4 est consacrée au « leading de l’inconscient ». L’amener à répondre au résultat désiré.

Si vous faites ces 4 choses, vous aurez une interaction hypnotique. Tout simplement !

Ce qui nous manque maintenant tient en 3 mots : “technique hypnose conversationnelle” ! (On y va ?)

La technique hypnose conversationnelle va nous permettre de mettre en place notre protocole hypnotique en 4 étapes.

Oui, bon OK ! Je blablate depuis tout à l’heure ! Il est temps de mettre en pratique… (tu es du genre impatient toi…)

Commençons par la première étape de l’hypnose conversationnelle qui est d’absorber l’attention.

Etape N°1 : Capter l’attention.

Capter l’attention, c’est en quelque sorte planter un grappin dans l’esprit de l’interlocuteur. On focalise son attention sur… nous. Et on remonte le grappin, peu à peu…

Pour atteindre son inconscient.

Pour absorber l’attention il est donc nécessaire de susciter l’intérêt.

J’envisage chacune de mes interactions comme un jeu de séduction.

Dis-toi que le jeu de séduction consiste à créer du questionnement dans l’esprit d’autrui.

Oh… il est intéressant lui… il m’intrigue… qui est-il ? Que me veut-il ? Jusqu’où peut-on aller ?

La première technique hypnose conversationnelle pour capter l’attention que je veux te partager, c’est l’effet Zeigarnik !

Technique N°1 : l’effet Zeigarnik

Assise à la terrasse d’un café, Bluma Zeigarnik (psychologue du début du XIXème siècle) remarque que les serveurs sont capables de se souvenir d’un très grand nombre de commandes.

Ces mêmes serveurs ont en revanche beaucoup de mal à se souvenir des commandes déjà passées. Clic ! Leur cerveau a mis à la corbeille ces informations obsolètes.

Il faut savoir que ce phénomène se produit au quotidien. Lorsque nous regardons une série passionnante, par exemple.

Nous accompagnons les acteurs dans leurs aventures, la fin de l’épisode approche et… Écran noir : “Ne ratez surtout pas le prochain épisode…”

Un sentiment de frustration mélangé à de l’excitation nous envahit, vivement la suite !

L’attention du serveur est suspendue jusqu’à ce que la commande soit délivrée.

Notre attention, en regardant une série, l’est également jusqu’à ce que notre curiosité soit assouvie. 

L’effet Zeigarnik illustre parfaitement ce qu’est de créer du questionnement dans la tête de quelqu’un…

Pour être plus précis : on ouvre une parenthèse dans la tête de l’autre… et tant que l’on a pas répondu à ses interrogations, son attention est suspendue !

Comment mettre ça en place dans la vie de tous les jours ?

Ça peut sembler compliqué mais…

  • Pose des questions à l’autre sans jamais te dévoiler.
  • Quand on te pose une question, reste vague… et concentre-toi de nouveau sur autrui.

Technique N°2 : les scénarios émotionnels

Un scénario émotionnel… c’est créer une sorte de mini-film…

Comme je te l’ai dis, nous sommes dans une interaction, donc

Comme tu le verras, l’impact u dois être capable de déterminer L’OBJECTIF de la conversation. A ce moment là, tu peux très bien utiliser des routines que j’appelle “les scénarios émotionnels”.

  1. Déterminer ce qui intéresse ton interlocuteur.
  2. Utiliser une rupture de pattern.

Wow… c’est quoi ça ? Eh bien, c’est tout simplement le fait de rompre la conversation d’un coup… avec quelque chose qui sort de l’ordinaire…

  • Regarder la personne en fronçant les sourcils et lui dire : “Oh… attends……… Non… rien.”

La personne sera forcément surprise… et voudra savoir ce que tu as.

  • “Oh rien… tu me rappelles juste quelqu’un…”

Et la conversation se poursuit.

Les ruptures de patterns sont utilisés en hypnose thérapeutique et de spectacle. (Si tu veux d’autres ruptures de patterns à utiliser dans une conversation lambda, fais-le moi savoir par commentaire)

3. Utiliser des émotions diverses.

Racontez des choses tristes… et des choses extrêmement joyeuses…

En PNL, nous appelons cela le fractionnement…

Le cinéma l’a parfaitement compris, pour capter l’attention, il faut faire vivre une palette d’émotions riches au spectateur.

Alors n’hésite-pas à faire rire, pleurer… pour cela il faut donc utiliser la technique N°3… le storytelling.

Technique N°3 : le storytelling

Le storytelling est l’art de raconter des histoires.

Quand tu veux maîtriser l’hypnose conversationnelle, tu dois être capable de raconter des histoires.

Je t’apprends comment faire dans ma formation en séduction hypnotique.

Capter l’attention permet amène donc forcément l’autre à “entrer à l’intérieur de lui-même”, de créer de l’introspection et donc de stimuler son imagination…

 

Hypnose conversationnelle

Développer son charisme de façon à être hypnotique, c’est possible.

Technique N°4 : Développer son charisme

Alors ok, ce n’est pas une technique ! C’est plutôt un savoir-être !

Et si tu veux apprendre cela… dis donc… tu es bien tombé, sur Influence Hypnotique ! Vous pouvez également rejoindre la formation charisme pour dégager une aura qui captera l’attention de n’importe qui, sans pour autant changer de personnalité…

Vous serez VOUS, avec vos QUALITÉS… mais en étant magnétique !

Du travail de la voix… au travail sous auto-hypnose… En passant par le sourire et l’état d’esprit…

Comme dans un bon roman, vous allez apprendre à devenir maître de VOTRE communication !

Pour résumer avec la première étape qui est de capter l’attention, on peut voir le rapport comme un SPECTACLE.

Vous devez intéresser les gens + vous intéresser à EUX.

Imaginez que vous soyez avec un ami :

“Salut (son prénom) tu vas bien ? (Ton de voix jovial, joyeux) Moi ça va super (hyperbole) ! Devines quoi ? (Créer l’attente… effet Zeigarnik)… Tu vas me détester… (Implication + créer l’attente)

Tu te souviens de la dernière soirée ? Tu m’avais parlé de Carole… Pas vrai ? (Créer l’attente) Elle te passe le bonjour… (Créer l’attente) Je l’ai vu hier soir quand j’ai été chez…” Blablabla !

C’est un exemple PARFAITEMENT BATEAU, mais tu vois comment il est possible d’utiliser plusieurs techniques d’hypnose conversationnelle en quelques secondes ?

Etape N°2 : Contourner le facteur critique

Sans le vouloir, en captant l’attention et donc, en suscitant de l’introspection… tu contournes le facteur critique !

Je m’explique…

Quand tu poses une question à quelqu’un, il n’a pas le temps de se demander si tu cherches à l’influencer…

DONC son facteur critique est contourné à ce moment-là.

Le facteur critique, c’est le dialogue intérieur, la petite voix que tu as dans ta tête.

Dès qu’elle s’anime, cela veut dire que le facteur critique est déclenché.

Cela veut dire que tu as conscience de ce qui se passe…

Technique N°1 pour contourner le facteur critique : le YES SET

Pour contourner le facteur critique, il faut pousser la personne – tout au long de la conversation – à être d’accord avec vous… C’est ce qu’on appelle le YES SET !

 

Yes Set Technique hypnose conversationnelle

Le yes set est une technique qui consiste à créer du OUI dans la tête des gens !

Imaginez que le cerveau humain est séparé en 2 pièces :

– La pièce du Oui.

– La pièce du Non.

VOUS devez pousser la personne à aller dans la pièce du Oui.

Il s’agit ni plus ni moins que de présenter les informations auquel la personne doit dire “OUI”, et ce… Inconsciemment… (Réponse inconsciente)

C’est ce que j’ai utilisé en début d’article (pardon…) :

L’hypnose conversationnelle… N’est-ce pas un sujet passionnant ? (Oui)
Un sujet vaste… (Oui) Mystérieux(Oui)
L’influence des mots sur l’inconscient est puissante. (Oui)
Aujourd’hui j’aimerais que l’on aille plus loin(Oui)

Mon objectif étant que vous alliez plus loin, donc…

De là à dire que ce Yes Set est responsable du fait que vous ayez poursuivi la lecture ? Disons que cela a juste aidé.

Technique N°2 pour contourner le facteur critique : créer des émotions

“Contourner le facteur critique”, revient forcément à “créer des émotions”.

Imaginez l’entrée d’un magasin, au dessus de la porte est inscrit en couleur vive : “ENTREZ ET ACHETEZ !”

Quel est le sentiment que vous ressentez au premier abord ? Un sentiment d’attraction ou de répulsion ?

“Personne ne peut me forcer d’entrer ! Et encore moins d’acheter !”

A présent, imaginez que nous soyons en été. (Quel bonheur !)

Votre œil est subitement attiré par une affiche aux couleurs vives, des mannequins souriants au soleil, aux vêtements confortables et de saison, et vous lisez  :

“Soyez léger… Pour un été chaud !”

PERSONNE ne vous pousse à entrer, et pourtant… Clic !

Le processus hypnotique est déclenché, vous franchissez les portes du magasin : Émotion 1 – 0 Raison.

Cela ne veut pas forcément dire que vous achèterez car la prise de décision est toujours gérée par le pôle conscient : La raison. (Si la raison n’a pas d’objection, l’achat s’effectue, mais bon, là, nous entrons dans un autre débat…)

En d’autres termes, les émotions jouent un rôle fondamental… voilà ce que je peux donc te dire sur le facteur critique.

  1. Si tu fais en sorte que la personne se pose des questions (questionnement) le facteur critique est désactivé.
  2. Si tu pousses la personne à être en accord avec toi-même, le facteur critique est désactivé.
  3. Si la personne ressent une émotion positive, le facteur critique est désactivé.

En effet, l’être humain est souvent binaire.

  • On ne peut pas se poser de questions sur SOI-MÊME – et SUR LES AUTRES en même temps.
  • On ne peut pas être en ACCORD avec l’autre – et en DÉSACCORD. (Même si il y a des nuances ici)
  • On ne peut pas ressentir une ÉMOTION POSITIVE – et une ÉMOTION NÉGATIVE.

Nous sommes des magiciens des mots qui influençons l’état d’esprit d’autrui…

Contourner le facteur critique revient à jouer avec les failles du cerveau…

Allez, technique d’hypnose conversationnelle BONUS : Utiliser des hot-words.

Les hot-words sont des mots qui ont un impact direct sur notre inconscient (et donc, traverse la conscience sans passer par le facteur critique…)

C’est un peu une manière de “hacker” le facteur critique…

Ces deux mots sont :

  • Imaginer
  • Vous

IMAGINER :

Car l’inconscient est incapable d’identifier le réel du fictif. Lorsque l’on imagine un arbre, il est, pour l’inconscient, parfaitement réel et palpable.

VOUS :

Les mots qui se réfèrent à nous sont hypnotiques.

Car, comme je l’ai expliqué, nous entrons alors en introspection quand quelqu’un parle de nous-même.

Imagez donc vos propos et traitez de sujets se référant à VOTRE interlocuteur. Touchez son “moi” profond.

Etape N°3 : Activer une réponse inconsciente

Dans cette étape N°3, nous ne sommes plus dans le déballage, non. Ici, nous sommes dans l’observation. Activer une réponse inconsciente, c’est :

  • Observer que la personne est en accord avec ce que nous disons… (le yes set a fonctionné)
  • Repérer que la personne se synchronise à nos gestes, postures…
  • Observer que la personne se rapproche de nous, n’écoute que nous…
  • Voir que la personne ressent des émotions positives

La synchronisation est une technique en PNL qui consiste tout simplement à utiliser les mêmes gestes, les mêmes mots, le même rythme de voix que l’autre…

Tu peux utiliser ça pour obtenir un “Yes Set inconscient”.

En d’autres termes, tu utilises le même langage non-verbal (mouvements, posture…) le même langage para-verbal (timbre de voix, débit, volume…) et le même langage verbal (niveau de langage, mots…) que l’autre.

Nous faisons cela naturellement lorsque nous nous sentons bien avec autrui.

Tu peux donc le faire consciemment afin de créer une osmose, de façon inconsciente…

L’étape N°3 consiste donc d’observer les résultats de nos deux premières étapes.

À ce stade, tu dois te poser 2 QUESTIONS :

  • Est-ce que j’ai réussi à capter l’attention de la personne ?

  • Est-ce qu’elle est en accord avec moi et acceptera mes futures suggestions ?

C’est vraiment l’objectif. Capter l’attention pour que nos futures suggestions soient écoutées… et contourner le facteur pour que nos suggestions soit acceptées.

Être écouté… et accepté… Pri-mor-dial…

Allez…. étape N°4…

Etape N°4 : Diriger l’inconscient au résultat désiré

Et si on s’amusait à utiliser l’hypnose conversationnelle dans une situation du quotidien pour illustrer cette étape N°4 ?

hypnose conversationnelle

Mais d’abord, je dois te dire quelque chose de très important…

Nous avons fait TOUT ce chemin afin de faire accepter… des suggestions hypnotiques.

Suggérer, c’est implanter une idée dans l’esprit d’un sujet…

Quand on est en séance d’hypnose plus formelle (hypnose ericksonienne avec un hypnothérapeute), la démarche est différente de celle utilisée en hypnose conversationnelle dans une conversation lambda.

Nous avons capté l’attention et contourné le facteur critique uniquement pour que la suggestion passe… et donc… “valider” notre hypnose conversationnelle !

Amusons-nous à combiner notre Yes Set à une suggestions tiens… Je pars du principe que tu as réussi à capter l’attention de la personne, ok ?

L’idée est de fixer une suggestion ou une idée à d’autres idées qui ont déjà été acceptées. (Hein ?)

Oui, pardon, c’est confus…

En gros, on va créer du OUI + placer notre suggestion en bout de course… afin qu’elle soit acceptée plus facilement.

Idée 1 (oui) + Idée 2 (oui) + VOTRE Suggestion (oui).

L’idée est donc de placer l’interlocuteur dans le « Oui » avant d’insérer notre suggestion, comme nous l’avons vu précédemment. Il peut s’agir d’une série de compliments, de faits, avec lesquels il sera d’accord.

Deux façons de procéder :

De manière directe ?

Cela consistera à utiliser le langage sensoriel afin d’induire un état de relaxation chez votre interlocuteur.

Le langage sensoriel s’intéresse aux sensations kinesthésiques, auditives, visuelles :

« Alors que tu respires (oui), tu peux prendre conscience de l’air qui rentre dans tes poumons (oui) et que tu te détends. (Oui) »

« Tu te détends » est donc l’idée, la suggestion que l’on souhaite placer.

De manière indirecte ?

–          Parler de sujets liés à la transe hypnotique : La télévision :

« Tu as déjà regardé la télé (oui) en ayant la sensation d’être focalisée sur elle (oui), tu t’es senti bien (oui) et tu as plongé dans une transe hypnotique. (Oui)

Le sport (la sensation de courir), étudier (lire), prendre sa douche (les sensations de bienfaits…) peuvent également être d’excellents moyens de développer votre suggestion par Yes Set.

–          Mon ami John/Jane : « Mon ami John m’a expliqué, un jour, (oui) qu’en écoutant l’intonation d’une voix (oui) nous nous synchronisons à elle (oui) et nous plongeons dans un profond état de relaxation. (Oui)”

–          Les sensations internes/externes : « Le corps et l’esprit sont liés… (Oui) Comme nous respirons, (oui)  l’air entre dans nos poumons (oui) et nous ressentons une sensation chaude (oui) et nous nous détendons. (Oui)

–          Les expériences personnelles : « As-tu déjà ressenti le sentiment de confiance ? (Oui) C’est agréable, (oui) et tu peux retrouver facilement cette sensation, lorsque tu te concentres. (Oui) » 

Conseil : Utiliser des mots tels que « lorsque » ;  « alors que » ; « tandis » ; « ce qui signifie » ; « et » afin d’introduire les suggestions.

Utiliser l’hypnose conversationnelle… en séduction ?

Alors oui, je sais parfaitement que toutes ces informations… ça fait beaucoup à digérer…

Je sais parfaitement qu’il est impossible de tout retenir…

L’idée, c’est que tu reviennes sur cet article afin que tu puisses reprendre où tu en étais. (N’hésite-pas à le partager d’ailleurs)

Moi, mon objectif, c’est que tu puisses cerner l’approche de l’hypnose conversationnelle.

Et la séduction est le parfait contexte pour utiliser cette forme d’hypnose.

Je ne t’ai pas encore parlé de la puissance des symboles…

Avant de t’en parler, sache que pendant plusieurs années, j’interprétais de nombreux rêves sur le réseau social Twitter. (Pour plus d’infos, me demander par commentaire…)

J’avais donc un compte destiné à ça. Les twittos me demandaient d’interpréter leurs rêves…

Le monde du rêve est passionnant

Et je ne sais pas si vous le savez mais le rêve est le moyen d’expression FAVORI de notre INCONSCIENT.

Avez-vous déjà rêvé de vous, en train de voler au dessus de la ville ? Avez-vous déjà rêvé de perdre une dent ? Avez-vous déjà fui une menace, dans votre songe ? Ou peut être avez-vous déjà vu un proche mourir , assister à votre PROPRE mort ? Quel rêve vous a le plus marqué ?

Sachez que vos rêves sont le reflet de votre vie, de vos peurs, vos désirs , votre santé…
L’inconscient ne communique PAS par les mots.

L’inconscient utilise des symboles.

Voilà pourquoi les métaphores sont puissantes…

Parce qu’elles communiquent directement avec l’inconscient.

Les plus grand orateurs sont des génies de l’hypnose conversationnelle, parce que leur langage est métaphorique, et lorsqu’une image fait écho en nous, elle se connecte directement à notre inconscient et donc, à une émotion associée…

Si tu utilises la bonne métaphore, sur la bonne personne, tu crées des résultats absolument incroyable.

Chacun est différent, alors ne t’attends pas à créer des émotions fortes chez les gens avec une seule métaphore universelle, c’est impossible, car chacun a vécu des expériences et octroie des émotions différentes à tel ou tel symbole…

Alors, l’idée, c’est de faire le “chemin inverse” et pas de balancer des métaphores universelles, mais plutôt de créer une métaphore sur mesure…

En fait, nous allons nous amuser à créer le symbole avec la personne, en discutant…

Imaginons donc que vous discutiez avec quelqu’un que vous souhaitez séduire…

Vous avez créé un bon contact, ça se passe bien = attention captée + facteur critique désactivé…

Imaginons que vous vouliez créer le sentiment (la suggestion) d’avoir un orgasme.

On lui demande tout simplement :

Si tu devais donner à ce sentiment une couleur, quelle serait-elle ?
Où, à quel endroit souhaiterais-tu ressentir ce sentiment et cette couleur ?

Que se passe-t-il si tu prends ce “sentiment coloré” et le rends plus lumineux, coloré, plus intense, et que tu le déplaces dans TOUT ton corps ?

Et si maintenant, tu prends toutes ces sensations et que tu les déplaces vers le point où il est le plus intense ?

Et si à chaque inspiration le sentiments s’intensifie… Et à chaque expiration diminue… Qu’est-ce que tu ressens ?

Exercice hypnose conversationnelle

Cet exercice en hypnose conversationnelle se nomme : la morphologie symbolique

Cet exercice hypnose conversationnelle se nomme la morphologie symbolique.

La morphologie symbolique est le fait d’évoquer un sentiment et de le rendre vivant et palpable.

L’une des particularités de notre cerveau est de ne pas faire la distinction entre l’imaginaire et le réel.

Si je te parle d’un film d’horreur pendant plusieurs minutes, ou une histoire qui te terrifie, tu ressentiras cette peur…

L’idée, ici, est de rendre vivant l’orgasme.

Amuse-toi avec cet exercice…

Ici, nous allons apprendre à lui ce symbole à… VOUS.

  •  Demandez à un proche/ami ce qu’il aime le PLUS au monde.
  •  Demandez-lui : “Si tu devais donner à cette chose/expérience/personne une couleur, quelle serait-elle ?”
  •  Demandez-lui de se concentrer sur cette chose, de la rendre plus grande, lumineuse, puissante à l’intérieur de lui
  •  Déplacez-le à l’intérieur de son corps, afin qu’il prenne toute la place.
  •  Demandez-lui de focaliser toute cette puissance à un point précis. Demandez-lui où se trouve cette puissance.
  •  Touchez ce point précis, à chaque inspiration, suggérez-lui que la puissance s’accroît.
  •  Suggérez-lui qu’à chaque expiration, vous “absorbez” cette puissance.
  •  Lorsqu’il inspirera à nouveau, dites-lui que vous lui rendez cette puissance, et que vous lui donnez de la vôtre.
  • De nouveau = Il inspire/la puissance augmente. Il expire vous absorbez. Il inspire de vous lui donnez de VOTRE puissance

Le lien se fait alors, inconsciemment !

L’exercice peut être présenté de manière fun : “Tiens, j’ai lu quelque chose, sur le pouvoir du magnétisme. Dis-moi, qu’est-ce que tu aimes le plus au monde ?”

C’est un excellent moyen de comprendre COMMENT un symbole créé de toute pièce peut avoir un impact sur l’inconscient…

Comme tu peux le lire, l’hypnose conversationnelle peut revêtir bien des costumes…

En réalité, l’objectif est d’utiliser des failles psychologiques du cerveau pour réussir à atteindre l’inconscient d’autrui…

Il faut donc être capable de comprendre les gens, savoir communiquer avec aisance, devenir un excellent communicateur !

Voilà pourquoi j’ai créé mon école d’intelligence sociale pour obtenir l’intégralité des formations et e-books qui te permettront d’apprendre toutes les stratégies pour influencer, séduire, te faire des amis, prendre confiance en toi et devenir un véritable aimant social et obtenir tout ce que tu souhaites dans tes interactions.

(L’école d’intelligence regroupe TOUTES LES FORMATIONS ET E-BOOKS présentes et à venir de Influence Hypnotique ! La valeur est donc inestimable !)

Et n’oubliez-pas que vous pouvez apprendre l’hypnose conversationnelle à l’usage de la séduction en cliquant sur le lien ci-dessous !

Formation en hypnose séduction

Merci à toi de m’avoir lu jusqu’au bout.

C’était : “Hypnose conversationnelle – Formation gratuite et techniques inédites”

Prenez soin de vous, à très bientôt…

Philippe Peytroux

Hypnose conversationnelle – Formation gratuite et techniques inédites
Partager: