fbpx

Youtube

Youtube

Influence Hypnotique

Instagram

Instagram

@InfluenceHypnotique

Formations

Formations

Formations

Image

Hey ! Je m'appelle Philippe Peytroux :) Je suis auteur et formateur en développement personnel. J'enseigne l'art de l'influence et de la psychologie pour permettre aux gens d'obtenir des compétences sociales au quotidien : la PNL, la séduction, la psychologie cognitive et sociale, l'hypnose conversationnelle, la confiance en soi et le charisme.

Vous pouvez me contacter sur Instagram ou sur [email protected].

Influencer les gens grâce à 4 phrases magiques… ça vous dit ?

4 Phrases Magiques Pour Influencer Les Gens Rapidement

Je vous explique comment dans cet article clairement tournée, persuasion et hypnose conversationnelle.

Hey, tu savais que j’ai un compte Instagram ?

Chaque jour une nouvelle vidéo sur le développement personnel.

Et tout un tas de publication cool, influence hypnotique, tout attaché !

La manière dont tu agences tes phrases, c’est une chose mais ce qui est le plus important, c’est de savoir quels sont les mécanismes psychologiques qu’il y a derrière ces phrases.

Concrètement, j’ai parlé de cette vidéo en disant « 4 phrases magiques pour influencer  les gens ».

C’est bien magique parce que finalement, il y a des mécanismes psychologiques qui ne se voient pas mais qui existent bien pour influencer les gens.

Et qui vont modifier la réalité de la personne.

Ces quatre phrases m’ont été inspirés par Eric ZEMMOUR qui n’arrête pas d’utiliser une phrase et qui est vachement importante en influence et c’est la suivante « mais vous savez très bien que + arguments ».

Cette phrase, elle est vachement puissante et je vais t’expliquer pourquoi mais on va plutôt la modifier en utilisant cette phrase-là « ce n’est pas à vous que je vais apprendre que ».

Pourquoi c’est puissant ?

Tout simplement parce que ça va jouer sur plusieurs levier psychologiques pour influencer les gens.

4 Phrases Magiques Pour Influencer Les Gens Rapidement

Le premier est de crédibiliser l’adversaire, c’est de jouer sur son ethos.

L’ethos c’est la crédibilité de la personne.

Ce n’est pas à vous que je vais apprendre que… du coup, on fait comprendre à la personne qu’elle a de la crédibilité, qu’elle a de l’importance.

Et donc c’est une manière de cadrer la situation donc ça joue également sur le principe de biais de cadrage.

Quand on cadre une situation, c’est qu’on la présente d’une certaine manière.

Si je te dis « fumer tue », est-ce que ça a plus d’importance que « fumer nuit gravement à la santé » ?

Forcément, ça a plus d’impact quand on dit « fumer tue ».

Donc là, on fait comprendre à la personne « ce n’est pas à vous que je vais apprendre que… ».

Ça fait comprendre à la personne qu’elle a une crédibilité parce qu’elle sait la chose. C’est une manière d’influencer les gens.

Mais en plus de ça, qu’elle l’a acceptée donc la personne est prise dans un cadre cognitif.

Et le problème, c’est que ça vachement difficile pour elle de trouver des arguments contraires parce que toi, tu l’as crédibilise, tu lui dis « écoute, tu es très intelligent, tu sais très bien de quoi je parle ».

Donc là, il y a un troisième levier psychologique qui rentre en ligne de compte, c’est la dissonance cognitive.

4 Phrases Magiques Pour Influencer Les Gens Rapidement

Il y a des croyances en face de moi sur lesquelles je ne suis pas forcément d’accord.

Mais cette personne me crédibilise donc du coup, ça va créer une sorte de tension entre ce que me dit la personne et ce que je pense moi et malheureusement, pour réduire cette tension intérieure, je vais devoir me mettre d’accord avec ce que dit la personne, au moins partiellement.

Donc Eric ZEMMOUR a parfaitement compris ce principe là et l’utilise tout le temps dans ses débats.

Donc n’hésitez pas à utiliser cette phrase « attends, ce n’est pas à toi que je vais apprendre que le mec qui va conduire la voiture pour ce soir, pour emmener les gonzesses, ça va être le mec qui va avoir le plus ça classe. Tu peux nous emmener ce soir ou pas ? ».

Phrase numéro 2 « si j’étais dans ta position, je penserais comme toi et tout comme toi ».

Le plus important quand on veut débattre avec quelqu’un, quand on veut l’influencer, c’est de lui faire comprendre qu’on est de son côté, qu’on est avec elle et qu’on n’est pas son ennemi.

Plus important encore, on n’est pas avec elle, on est comme elle.

On joue sur le principe de sympathie et on joue également sur le principe de Yes set.

Le Yes set, c’est de créer un cadre d’accord avec la personne.

On crée du oui dans sa tête pour qu’elle accepte l’argument qu’on veut lui faire accepter.

« Je suis d’accord avec toi oui, toi et moi, on est pareil, oui.

Si j’étais comme toi, je ferai la même chose, oui.

Et tout comme toi, il m’arrive de faire des exceptions, oui.

Donc je suis sûr que tu vas accepter de faire cette chose-là maintenant, oui ».

Il est très difficile de refuser pour l’inconscient quand on a accepté les demandes d’avant.

Donc cette phrase va jouer déjà sur le principe de sympathie, faire comprendre qu’on est proche de la personne, qu’on est complice.

Ça crée un rapport de confiance et on joue sur la ligne conductrice d’une suite de « oui » qu’on va créer dans la tête de la personne et on va balancer la suggestion en tout dernier.

Ça crée encore une fois un inconfort dans l’esprit la personne, il est très difficile pour elle de refuser notre demande.

La phrase numéro 3 va être un peu similaire à la phrase numéro 2 sauf qu’elle va jouer sur un principe psychologique un peu différent et c’est « je parie que tu es un peu comme moi ».

Encore une fois, ça joue sur le principe de sympathie mais ça peut aussi jouer sur le principe d’autorité parce que la personne voudrait être comme toi.

Elle voudrait te ressembler donc quand tu as de l’autorité sur elle, elle veut te ressembler et également quand tu es ami avec elle mais c’est encore plus puissant si tu as de l’autorité.

Le principe sur lequel on va jouer là, c’est le principe d’étiquetage et grâce au principe d’étiquetage, elle va vouloir prendre le rôle qu’on lui a attribué.

« Je parie que tu es comme moi, tu es quelqu’un de généreux mais qui a tendance à pas faire confiance tout de suite, tu vois ?

Genre à donner sans recevoir mais tu n’as pas confiance tout de suite.

Tu as besoin de temps, tu as besoin de connaître la personne en face de toi pour lui faire confiance, c’est ça ?».

Ce qui est important, c’est qu’on lui dit que c’est une personne qui est généreuse mais qu’il lui faut du temps pour faire preuve de générosité.

On joue là sur l’effet Barnum.

4 Phrases Magiques Pour Influencer Les Gens Rapidement

C’est un effet qui est utilisé dans les horoscopes.

C’est une sorte de description floue de la personnalité de la personne et tout le monde va se retrouver dedans.

Donc tu lui balances une qualité, tu vas l’étiqueter, la personne va faire en sorte d’avoir cette qualité sauf qu’il y a certaines choses qui font que cette personne n’agit pas de cette manière et tu le comprends tout à fait parce que tu es comme elle.

En lui faisant comprendre que tu es comme elle, qui a des avantages et des inconvénients de se comporter de cette manière-là, tu joues sur le rapport de confiance.

Donc voilà comment ça se passe.

« Je parie que tu es quelqu’un comme moi, tu vois, tu ne fais pas confiance tout de suite.

Tu es quelqu’un de généreux mais qui a tendance à prendre des distances début avant de faire confiance.

Donc je comprendrais tout à fait que tu ne veuilles pas me donner ces 50 € là parce qu’on ne se connait pas assez.

Toi et moi on est exactement pareil donc je comprends tout à fait, t’inquiète ».

On joue sur l’étiquetage en donnant une qualité.

On lui fait comprendre qu’on est exactement comme lui et on joue sur l’effet de Barnum c’est-à-dire une description floue qu’il lui fait comprendre qu’on le comprend tout à fait.

Que l’on sait qui il est parce qu’on est également la même personne.

Phrase numéro 4, « il y a 2 types de personnes dans la vie ».

On joue sur le principe de choix illusoire.

On va présenter deux types de personnes, 2 situations, 2 caractères différents pour savoir comment influencer les gens rapidement.

Dans une de ces deux situations, on va présenter une personne qui est plutôt négative, une personne que ne veux pas être l’autre et de l’autre côté on va présenter quelque chose de plus attrayant.

« Tu sais dans la vie de type de personnes, celles qui prennent des risques et celles qui ont peur ».

Tu vois forcément la personne va vouloir être considérée comme quelqu’un qui prend des risques plutôt que comme quelqu’un qui a peur.

C’est une manière encore une fois de cadrer la situation et de l’inciter à choisir la meilleure option.

On joue implicitement sur l’ethos de la personne, sur sa crédibilité.

Soit tu fais partie des loosers, soit tu fais partie des gagnants.

C’est toi qui décides.

Le choix illusoire est très puissant !

Il est très utilisé notamment en vente avec des phrases du style « vous préférez qu’on signe le contrat maintenant ou vous préférez qu’on prenne un café avant ?».

On va placer la réalité de la personne dans deux choix.

Même s’il existe d’autres alternatives, il est très compliqué pour nous de présenter une 3ème solution.

Autre exemple, imaginons que tu veuilles que la personne fasse du sport avec toi.

« Tu sais quoi ? Là j’ai décidé de me mettre à courir en fait là.

Ouais, parce que je me suis posé la question en fait.

Je me suis dit c’est qu’en fait, il y a 2 types de personnes dans la vie.

Il y a ceux qui souffrent pour réussir et il y a ceux qui restent dans le canapé à bouffer les chips tu vois.

Moi j’avoue que j’ai pris ma décision et j’ai acheté des super chaussures.

Ça te dit de venir courir avec moi demain ? ».

Et tu sais quoi ?

Il y a 2 types de personnes dans la vie.

Ceux qui s’abonnent à cette chaîne et ceux qui décide de partir et de le regretter.

C’est ton choix.

Merci d’avoir regardé cette vidéo sur comment influencer les gens rapidement.

On se retrouve très bientôt !

Tu peux rejoindre notre école d’intelligence sociale je t’explique dans la description.

 

Partager:

Comment détecter une personne toxique, un manipulateur, prédateur ou pervers narcissique ?

C’est ma vidéo retranscrite du jour…

Ok alors toi là, avec ta chaine putaclic, ton objectif, c’est quoi ?

De faire des abonnés, c’est ça ?

Te faire de l’argent sur notre dos, c’est ça ?

Non mais oui, tout à fait, c’est ça mon objectif, tu as raison… Je  suis désolé.

Mauvaise réponse !

Ok monsieur le juge, je reconnais la sentence.

Qu’est-ce qu’on fait ? Un pouce rouge ? Tu te désabonne ? Ok, j’accepte.

Bonne réponse !

Vous êtes nombreux et nombreuses à apprécier le contenu sur les pervers narcissique.

Comment détecter les manipulateurs ou toutes les personnes qui veulent vous faire du mal au quotidien.

Et je me suis dit que ce serait intéressant de faire une vidéo sur la détection de ces personnes-là.

Mais à des différents degrés.

Personne toxique

Nous croisons tous un jour le chemin d’une personne toxique.

C’est-à-dire des moins manipulateurs aux plus manipulateurs.

Quelles techniques ils utilisent et surtout comment y répondre…

C’est ça qui est le plus intéressant.

C’est de savoir comment rétorquer pour te sortir de ce genre de passe.

Donc on va analyser ça de manière très simple mais ce qui faut savoir est que les manipulateurs…

Les pervers narcissiques, les prédateurs vont chercher à appuyer sur 3 éléments.

Et je te parle aussi des personnes qui veulent te manipuler au quotidien.

Que ce soit un patron, un collègue, un ami, etc…

On cherche tous, à un moment donné, à obtenir quelque chose de quelqu’un mais il y a différents degrés.

Donc ces personnes-là vont chercher à appuyer sur 3 éléments.

  • Premièrement : tes pensées.

Changer la manière dont tu penses, plus ou moins profondément.

  • Deuxièmement : ton comportement.

C’est la manière dont tu agis, ils vont chercher absolument à changer ta manière d’être, ta manière de faire, au quotidien.

  • Et troisièmement : les émotions.

Ils vont vouloir provoquer une émotion particulière qui vont influencer à la fois tes pensées et tes comportements.

Ces trois éléments représentent ta personnalité.

Et les trois, en général, sont associés.

C’est que dès que tu vas avoir une pensée…

Tu vas avoir un comportement associé à cette pensée et avoir une émotion qui découle de ce comportement et de ces pensées.

Donc je vais te donner mes conseils pour réagir à ces différents degrés de manipulation.

 

Et ce qu’on va faire, c’est un truc de ouf.

C’est qu’à chaque fois qu’on changera de degrés, bah on va changer de fond.

Je sais les gars, Hollywood.

Se protéger de la manipulation couple

Le premier degré de manipulation, c’est l’attaque.

Personne toxique – Degré N°1 : la manipulation par l’attaque.

A mon sens c’est le premier degré parce que c’est ce qui se voit le plus, tu vois…

C’est les personnes qui vont utiliser des techniques comme ça…

Qui vont à chercher à influencer tes émotions directement, de manière frontale.

Exemple tout bête, la culpabilisation.

“Attends, non mais là tu te rends compte de ce que tu vas faire ?

Sérieux, tu n’as pas réfléchi à ce moment-là.”

Et là tu pourrais répondre comme ça :

« C’est vrai, tu as raison, je vais plutôt agir comme ça. Qu’est-ce que tu en penses ? ».

Exemple numéro 2 avec le chantage affectif.

« Ecoute-moi bien Bob. Si tu vas à cette soirée, je te quitte ».

Réponse.

« Attends, tu entends ce que tu dis là ? Tu en train de m’expliquer que tu veux te séparer si je vais en discothèque.

Tu es sérieuse ? »

Donc en général quand une personne cherche à me manipuler grâce à des techniques comme celle-ci…

J’utilise l’acceptation ou l’écoute.

Du genre :

« Ok, je suis d’accord avec toi, il n’y a pas de problème, je vais faire comme tu m’as dit ».

Ça annule quelque part la technique employée puisque tu es d’accord avec cette personne donc forcément, elle ne peut pas contre-argumenter.

Ou alors je retourne la technique contre le manipulateur en lui disant :

« Tiens, regarde-toi, tu es en train de m’attaquer, comment ça se fait ? »

L’objectif du manipulateur, on le précise, c’est véritablement de faire en sorte que tu prennes mal ce qu’il en train de te dire…

Et donc que tu aies des émotions négatives qui soient provoquées.

Donc l’idée est absolument de prendre de la distance par rapport à ça.

Prédateur, pervers narcissique et personne toxique

Le prédateur joue un jeu de rôle avec sa victime…

Personne toxique – Degré N°2 : la manipulation par jeu de rôle

Tiens, c’est marrant, la dernière fois, je suis tombé sur une émission de téléréalité.

(Non, ce n’est pas moi qui a regardé l’émission mais tu sais j’étais derrière et… bon d’accord… J’ai regardé une émission de télé-réalité.)

Bref, dans cette émission, la fille a utilisé une technique toute simple qui est celle du malade imaginaire.

Tu sais, elle était là dans le lit :

“Olala… Je tousse, je suis malade.”

Alors que le prétendant lui avait dis la veille qu’il ne voulait plus la voir.

Ce qu’il s’est passé est qu’au lieu de la dégager forcément, il est allé à son chevet pour lui dire :

« Ah, comment tu vas ? Qu’est-ce qu’il se passe ? »

Donc ça, c’est un jeu de rôle.

Par exemple le jeu du gentil et du méchant.

« Tu as vu comment tu as été désagréable toute la soirée ?

Moi j’étais gentil avec les invités, et toi tu étais là, tu faisais la gueule »

Ou le jeu de rôle de la victime et du bourreau.

« Tu es vraiment méchant avec moi. Pourquoi tu es comme ça ? »

Ou l’étiquetage.

« Ecoute mon chéri, tu serais vraiment un amour si tu allais chercher cette bouteille d’eau, j’ai tellement soif…»

Pour ce genre de manipulation où la personne te place dans un jeu de rôle particulier…

Où tu es souvent la personne méchante ou la personne qui n’est pas attentive…

L’idée toute simple : c’est finalement d’énumérer ce que tu en train d’observer.

C’est-à-dire que tu fais comprendre à la personne :

« Ecoute, là tu en train de me placer en tant que « insérer le jeu de rôle » donc, franchement, ça ne se fait pas ce que tu me fais là.»

En fait on met en lumière qui devrait rester dissimulé.

Et du coup, c’est comme si la manipulation s’annulait quelque part – quasiment – parce que tu fais bien comprendre à la personne :

« Ecoute, j’ai bien compris ton petit manège, arrête un petit peu, c’est ridicule. »

Tu peux d’ailleurs t’amuser à jouer avec ça en restant cool et en faisant preuve d’humour.

Voilà ce qu’on pouvait dire sur le second degré.

La distorsion utilisée par les personnes toxiques

Personne toxique – Degré N°3 : la distorsion.

Et là par contre qu’on entre dans le vif du sujet.

C’est vraiment une des techniques qui sont très grave parce que le manipulateur va jouer sur la santé mentale de la victime.

Il y a deux techniques que j’aimerais mettre en avant avec toi, c’est tout d’abord…

Le conditionnement destructeur utilisé par la personne toxique.

Le conditionnement destructeur consiste tout simplement à faire douter la victime de ces croyances, de son entourage, de ses valeurs au quotidien.

« Ok, tu es entouré de beaucoup d’amis, tu vois, mais je sais pas si tu te souviens… Il y a quelques temps tu étais très très mal dans ta vie, des vrais problèmes…

Il n’y avait personne donc franchement…

Est-ce que tu penses que tu peux compter sur les gens qui sont autour de toi ?

Tes amis, ils étaient où ? Tes potes, ils étaient où ?

Pose-toi les bonnes questions… tiens franchement.

Tu es tout le temps là pour ton frère, mais je ne me rappelle pas la dernière fois où il était là pour toi.»

Ou encore :

« Moi, contrairement à ta famille catholique, j’accepte toutes les différences et ça, apparemment, ce n’est pas donné à tout le monde ».

L’autre technique, c’est ce qu’on appelle…

Le gaslighting utilisé par la personne toxique.

Il s’agit de faire douter sa victime de sa condition physique et mentale en semant le doute.

« Tiens, mais depuis quelques temps j’ai l’impression que tu as changé, tu as l’air moins heureuse, je ne sais pas c’est bizarre.

Le gaslighting est une technique de manipulation de personne toxique

T’es sûre que tu vas bien ?

Par contre, excuse-moi mais on a déjà eu cette conversation il y a quelques temps, tu perds la mémoire ou quoi ? »

Ces 2 techniques du conditionnement destructeur et du gaslighting

…sont typiques des personnalités comme les pervers narcissiques ou les prédateurs.

On va en parler dans le 4e degré justement, et mon conseil…

Concrètement, si tu tombes sur ce genre de manipulation, c’est de trouver de l’aide à l’extérieur.

De trouver quelqu’un qui va te dire :

« Non, franchement tu ne perds pas la tête, non, tu es pas du tout cette personne-là.

Il faut absolument que tu reviennes à la raison et je vais t’aider ».

Il faut absolument trouver une aide extérieure.

Se protéger des manipulateurs et personne toxique

Le scénario est le degré le plus terrible…

Personne toxique – Degré N°4 : le scénario

Quatrième degré et là…

On en vient véritablement à ce que je disais juste avant, c’est le scénario.

Je t’explique.

En gros, une personne manipulatrice qui a des talents véritablement dans le domaine, va utiliser un scénario.

C’est-à-dire qu’il va utiliser plusieurs étapes pour te manipuler.

Si on prend l’exemple du pervers narcissique…

  • Dans un premier temps, il va te séduire.
  • Ensuite, il va avoir de l’emprise sur toi.
  • Et troisièmement, il va te détruire.

Il y a 3 étapes et c’est hyper difficile d’échapper à ce type de manipulation parce que tu passes par toutes les émotions.

Au début, c’est magnifique, tu te dis que c’est génial tu as trouvé la personne…

La perle rare.

Et ensuite, au fur à mesure, il va faire en sorte que tu sois éloigné de toutes les personnes…

De tous tes amis, de tout ton entourage pour ensuite faire en sorte de te détruire.

Une fois que tu es pris dans la toile d’araignée, il n’a plus qu’à te piéger totalement.

Pervers narcissique tisse sa toile

Le pervers narcissique tisse sa toile telle une araignée…

Et forcément, tu ne peux plus trouver de l’aide extérieur puisque tu es complètement isolé…

Et qu’en général, les gens qui te connaissais sont brouillés avec toi à cause du pervers narcissique.

Le deuxième cas, c’est les prédateurs…

Qui vont utiliser une autre technique qui consiste tout simplement, dans un premier temps, à trouver une victime qui va être vachement peu confiant en elle.

Et de cette manière ils vont en quelques sortes les relever un petit peu, et faire en sorte que ces personnes retrouvent un peu d’estime.

Les prédateurs, en général, sont les personnes qui ont une forte autorité et les victimes qui manquent de confiance en elles vont trouver chez cette personne une sorte d’image idyllique.

Et vont dire :

« Ok, je suis d’accord avec tout ce que tu dis, tout ce que tu fais et je veux que tu me tire vers le haut ».

  • Donc les prédateurs vont être autoritaires.
  • Ensuite ils vont être gentils.
  • Et ensuite ils vont détruire la personne.

Ils vont reconstruire la personnalité.

Pour le coup, on ne tombe pas forcément tous les jours sur des personnes comme ça mais…

Le seul conseil que je peux te donner c’est véritablement de fuir.

Quand tu détectes finalement que d’un point de vue corporel, au niveau de ton comportement et de tes pensées et de tes émotions…

Donc ce qui rassemble ta personnalité, eh bien, que tu ressens sorte d’angoisse, quelque chose de désagréable quand tu es avec la personne qui te manipule…

Il faut absolument que tu fuis et que tu trouves de l’aide, encore une fois, de l’extérieur. (personne toxique)

Voilà ce que je pouvais dire sur les 4 degrés de manipulation.

J’espère que cette vidéo t’a plu.

N’hésite pas à cliquer sur le lien dans la description qui va te mener vers le manuel que j’ai écrit sur les 30 techniques de manipulation et comment déjouer justement, ces manipulations au quotidien.

En tout cas j’espère que cette vidéo t’a plu, on se retrouve très bientôt, salut !

Merci d’avoir lu cet article sur “comment détecter une personne toxique”…

Partager:

4 astuces psychologiques pour savoir si vous lui plaisez…

Je suis tombé sur l’émission “Dating Around” de Netflix.

Petite série vachement sympa où on suit une personne durant 5 rendez-vous avec des inconnus.

Tout ça se passe à New York.

Je me suis dis que j’allais en faire une petite vidéo…

J’espère que ça va te plaire et je n’ai pas envie de m’intéresser seulement au non-verbal…

J’ai vraiment envie que l’on s’intéresse véritablement aux mots, comportements, au verbal de la personne.

Et ça va être un bon moyen pour toi, si tu vas à un rendez- vous galant pour la première fois…

Par exemple, de repérer des signes d’intérêts chez la personne en face de toi.

Savoir si vous lui plaisez

Là, concrètement… ça ne colle pas.

Et comme je n’ai pas envie que tu sois un psychopathe en mode…

« Putain, là, elle vient de me sourire, elle a touché chez cheveux, oh, bordel de merde. ».

J’ai plutôt envie de répartir ça en 4 familles.

En 4 catégories qui vont être faciles à retenir en tête.

Et de cette manière, tu vas pouvoir repérer si la personne en face de toi aime ta présence, est séduite ou pas du tout.

Astuce N°1 pour savoir si vous lui plaisez : observez la distance corporelle.

Numéro 1, si la personne se rapproche, c’est bon signe.

Que ce soit d’un point de vue non-verbal, au niveau des mots…

Si elle cherche à trouver des points communs par exemple ou qu’elle cherche à se rapprocher physiquement, c’est bon signe.

C’est universel, c’est que forcément, tu l’attires.

Putain, le mec il croit nous apprendre quelque chose : “Les mecs, on va le défoncer par commentaire, on y va ?”

Non, tu vas voir, je vais être bien plus précis.

Regardes bien dans ces extraits, tu vas voir où je veux en venir exactement. (Extrait)

C’est assez marrant parce que les gens essaient de trouver des points communs qui sont un peu banales.

“Tu adores les spaghettis ? Putain, c’est fou, moi c’est pareil.”

“Tu les aimes avec de la bolo ? Toi et moi, on est les mêmes.”

Donc tu peux repérer dans un rendez-vous par exemple..

Si la personne cherche forcément des petits points communs.

la couleur du resto, la boisson, tous les petits indices comme ça qui vont te faire dire « putain, c’est bizarre quand même, elle cherche forcément ou il cherche forcément des points communs un peu ridicule ».

Astuce N°2 pour savoir si vous lui plaisez : Il/ elle parle du passé ou du futur.

Savoir si vous lui plaisez

Deuxième catégorie, parler du passé ou du futur.

Ça c’est hyper important.

Une personne qui va décider de parler de son passé ou de son futur, surtout si c’est émotionnel…

C’est que forcément, elle cherche à créer un lien émotionnel avec toi.

Quand tu vois la différence avec les rendez-vous que tu peux avoir pour un entretien d’embauche…

Ou quoi que ce soit, c’est rare que les personnes aillent parler de tes émotions.

Donc ça, c’est un très bon indice pour savoir si la personne cherche à se projeter quelque part dans le futur avec toi.

Parce que concrètement, quand tu parles de l’enfant que tu étais, tu touches à la corde sensible.

Ou alors si tu parles de futur, que tu cherches à te projeter avec la personne.

C’est que forcément, tu imagines peut-être quelque chose avec elle.

Astuce N°3 pour savoir si vous lui plaisez : il/elle sexualise.

Troisième catégorie, sexualiser.

Bon, là, tu vas voir que je vais te laisser un extrait où ça ne marche pas forcément. Le mec se plante littéralement parce que c’est beaucoup trop cru, il est limite dans le porno, tu vas voir. (Extrait)

« T’aimes quand c’est gros, toi ? Toi cocotte, toi t’aimes bien, toi »

Ça, je ne te conseille pas du tout.

Il faut quand même faire attention à ce tu racontes et que la sexualisation se fasse étape par étape.

Tu peux faire de petites insinuations rapidement dans la conversation.

Mais il ne faut pas aller trop loin.

Peut-être que tu es déjà tombé sur quelqu’un qui a sexualisé à mort dans la conversation…

Et ça ton rendu mal à l’aise.

Et ça t’a rendu mal à l’aise…

Tu peux m’en parler par commentaire.

Astuce N°4 pour savoir si vous lui plaisez : il/elle parle de ses émotions

Et 4ème catégorie, les palettes émotionnelles.

Une personne qui va te parler de sujet très marrant et qui va aussi te parler de sujet très intime…

Qui le touche personnellement, c’est très bon signe.

Concrètement, si tu rencontres quelqu’un qui est capable de te raconter le fait qu’elle a divorcée…

Qu’elle a des problèmes de famille, qu’elle a perdue un enfant, tout ce qu’elle a ressentie…

Son passé par rapport à ses ex et qu’elle ne veut pas reproduire les mêmes choses dans le futur…

C’est très très bon signe pour savoir si vous lui plaisez

Comme tu vas le voir dans l’extrait suivant, il est très touchant.

D’ailleurs et ce qui est rigolo est que la femme en face d’elle explique qu’elle aussi, a vécu quelque chose de grave.

Pas autant que lui et que finalement, ils ont encore une fois un point commun. (Extrait)

Et avant de terminer, j’aimerai préciser quelque chose de très important…

C’est qu’il faut absolument analyser tout cela de manière quasi-scientifique.

C’est-à-dire que tu dois ne pas laisser tes émotions parler quand tu observes des choses et que tu dois observer

Les choses comme si tu étais un enquêteur quelque part.

Ce qu’il faut savoir est que, par exemple, quand on fait une analyse en non-verbal, on s’intéresse à plusieurs éléments.

Analyse non-verbal

L’analyse non-verbale doit être quasi scientifique.

1) Premièrement, la ligne de base.

C’est-à-dire que quand tu observes quelqu’un, elle va avoir une attitude particulière de base.

Une personne vachement extravertie comme l’exemple ici va donner l’impression qu’elle est séduite…

Alors que ce n’est pas le cas forcément.

C’est juste qu’elle agit de cette manière, c’est quelqu’un de très ouvert.

De très avenant mais ça ne veut pas dire qu’elle est forcément intéressée par toi tout de suite.

La personne est plus introvertie mais ça ne veut pas dire qu’elle ne sera pas intéressée.

2) Ensuite, ce qui est important est l’analyse en cluster.

C’est-à-dire en grappe, plusieurs items.

C’est-à-dire que tu vois avoir par exemple que la personne se rapproche physiquement et dans les points communs.

Qu’elle parle du passé et du futur, qu’elle sexualise la conversation…

Qu’elle parle de sexe ouvertement ou qu’elle fasse des allusions…

Et quatrièmement, qu’elle te démontre sa palette émotionnellement.

Donc des sujets beaucoup plus intimes qui touchent à son enfance.

À son passé, ses souffrances et des anecdotes où elle a vécu des émotions vachement positives.

Et l’idée avec les clusters est d’observer 3 indices comme ceci.

Parmi ces 3 catégories, si tu arrives à observer 1 élément par catégorie, c’est super.

Et tu peux te dire que la personne est intéressée par toi.

3) Ensuite, hyper important, c’est d’observer la cohérence.

Est-ce que la personne te dit quelque chose mais son corps te dit autre chose ?

Si tu repères qu’il y a une incohérence entre ce que la personne te raconte d’un point de vue verbale et non-verbale.

Cest que là, il faut que tu analyses un peu plus en profondeur.

4) Savoir si vous lui plaisez : Et enfin, dans ton analyse, tu dois inclure le contexte.

En non-verbal par exemple, c’est si la personne a les bras croisés pendant le rendez-vous…

Pose-toi la question : est-ce qu’elle a froid ?

C’est peut-être qu’elle n’est pas assez couverte donc ce n’est pas un indice fiable pour ton analyse.

C’est très important également.

Tu peux aussi chercher à savoir pourquoi la fille ou le garçon en face de toi est de mauvaise humeur.

Est-ce que c’est de ta faute ou est-ce que ça vient de sa vie personnelle ?

Il n’y a pas d’inquiétude à avoir, certaines personnes ne vont pas forcément être dans le bon mood dès le départ.

La plupart du temps, ça ne vient pas de toi forcément.

Donc la personne est juste dans une mauvaise énergie.

Donc on récapépète :

  1. Premièrement, est-ce que la personne se rapproche de toi ? Est-ce qu’elle se met à proximité ?
  2. Deuxièmement, est-ce qu’elle parle du passé ou du futur ?
  3. Troisièmement, est-ce qu’elle sexualise la conversation ?
  4. Et quatrièmement, est-ce qu’elle fait part de palette d’émotion positives, négatives ?

Est-ce que la personne en fait se confie à toi ?

Et pour ton analyse, tu utilises la ligne de base, l’analyse en cluster, la cohérence et le contexte.

Et là tu es paré pour un super rendez-vous, c’est génial.

J’espère que cette vidéo t’a plu…

N’hésite pas, je pourrai faire une seconde vidéo sur par exemple les signes de désintérêt en séduction lors d’un contexte de rendez-vous galant.

Et je te laisse juste en dessous un petit lien vers mon ebook sur le cold reading.

C’est un ebook que j’ai écrit il y a quelques temps sur comment cerner son interlocuteur en 1 minute, top chrono.

Ça va te permettre de développer ton sens de la déduction et de devenir un vrai profiler au quotidien. A bientôt pour une prochaine vidéo, salut.

C’était : “Savoir si vous lui plaisez grâce à 4 astuces psychologiques”

Découvrez “7 leçons de cold reading” pour cerner votre interlocuteur !

Partager:

Retranscription de la vidéo “Rendre Une Femme Accro à Vous” sur YouTube

Salut, c’est Philippe !

Dans cette vidéo, je vais vous dévoiler 2 techniques choquantes pour pirater le cerveau d’une femme et la rendre accro à vous rapidement sexuellement ou émotionnellement.

N’importe qui peut utiliser ces techniques car elles sont tout simplement basées sur des études scientifiques récentes et sérieuses.

Vous ne verrez pas ça partout car c’est vraiment politiquement incorrect !

Avant de commencer, je vous recommande fortement de cliquer sur le lien dans la description pour découvrir la présentation d’une des méthodes les plus controversées dans le milieu de la séduction.

Une méthode interdite sur la plupart des forums français car réputée comme dangereuse si mal utilisée.

Cliquez sur le lien maintenant si vous désirez apprendre les secrets de séduction underground car cette présentation ne restera pas éternellement en ligne.

Maintenant passons aux deux techniques.

Comment hacker et le stress pour créer une connexion émotionnelle intense chez une femme ?

Comment utiliser la même stratégie de conditionnement mental qu’un célèbre tueur en série américain pour obtenir tout ce que vous voulez de la gente féminine ?

C’est le programme d’aujourd’hui.

Mais attention, ce contenu peut choquer les plus sensibles.

Je te conseille de quitter cette vidéo si tu ne supportes pas les mots manipulation et que tu préfères les termes comme politiquement correct et le raisonnable.

Pour les autres, bienvenue dans un contenu qui est complètement inédit en France.

Dans le cas contraire, prouves-le par commentaire.

C’est parti !

Prenez place, attention, ça va secouer.

Nous allons hacker. la science.

Rendre une femme accro – Hack N°1

Rendre une femme accro

Le hack numéro 1 : la réponse au stress.

Ce hack est basé sur la réponse au stress.

Comme nous allons le voir maintenant, il existe des différences fondamentales dans la réponse au stress entre les hommes et les femmes.

Nous n’agissons pas du tout de la même manière face au stress.

Tout d’abord remettons les choses en ordre et comprenons quelles sont les différences entre les hommes et les femmes.

Tout d’abord, il faut comprendre que les hommes vont répondre au stress de cette manière.

Pour les hommes, c’est ce qu’on appelle la réponse combat ou fuite, et pour les femmes c’est ce qu’on appelle le tend and befriend.

Le psychologue Walter BRADFORD-CANNON a décrit le concept de combat aux fuites en 1932 pour la toute première fois.

Sa théorie explique que la réaction animal face aux menaces est accompagnée d’une décharge générale du système ortho-sympathique.

Ce qui amorce l’animal ou l’homme à une réaction de combat ou de fuites.

Mais une erreur a été attribuée, en fait,  de 1930 à 1995, c’est que seulement 17% des femmes étaient sondées pour ces tests là.

Donc une majorité d’hommes étaient analysés pour la réponse combat ou fuite.

Les chercheurs ont rationalisés cette inégalité en expliquant que les hommes sont plus stables d’un point de vue hormonal.

Les femmes ayant des fluctuations hormonales notamment en période de menstruation…

Contrairement aux hommes qu’ils obtiennent des variations de combat ou de fuites uniquement en situation de stress.

Et c’est à partir de 1995 que TAYLOR et son équipe ont commencé à faire des recherches sur la réponse au stress du point de vue féminin.

C’est ici qu’apparaît la théorie du tend and befriend.

Et tend, c’est pour tendre.

Bien entendu, les hommes peuvent êtres tendres mais ce phénomène de tend and befriend est beaucoup plus visible chez les femmes.

Lorsque le chaos et le danger surgissent, les femmes vont assurer en priorité la sécurité des enfants en les mettant à l’abri.

Donc les femmes vont diminuer leur stress en abritant leur progéniture.

En assurant leur sécurité, elles diminuent leur stress.

Maintenant, befriend pour lier d’amitié.

Créer des alliances.

Il s’agit de la tendance de la femme a parler parler parler. (Eh, dis-moi que j’ai tort !)

Donc à parler parler parler davantage que les hommes.

Le fait de parler, d’échanger avec les gens qui sont autour d’elle va libérer de l’ocytocine.

L’ocytocine est l’hormone de l’amour, de la confiance et du lien conjugal.

Cette hormone va également jouer un rôle dans le comportement maternel qui est intrinsèquement liée au tend.

Je suis bien mignon avec cette théorie mais comment mettre ça en place en séduction ?

Il existe plusieurs mécanismes psychologiques qui permettent d’induire cet état de tend and befriend.

Dans une autre vidéo, je t’ai déjà parlé du fractionnement qui est une technique en PNL et en hypnose.

Et qui consiste tout simplement à créer un ascenseur émotionnel chez une femme.

Rendre une femme accro ascenseur émotionnel

Il faut créer un ascenseur émotionnel pour rendre une femme accro.

En opposant l’émotion négative à une émotion positive.

Et ça on va le faire au cours d’une histoire racontée. Du genre raconter une anecdote d’enfance vachement joyeuse et tout de suite après : Raconter une anecdote qui ne l’est pas du tout sur ton enfance.

Petit exemple.

Quand j’étais petit j’étais ami avec un enfant qui était super sympa, on rigolait tout le temps ensemble.

Je ne sais pas si tu as déjà connu ça mais tu as l’impression que la personne est ton double.

Tu t’entends super bien avec, tu passes les meilleurs moments de ta vie.

Un jour, on est allé à la fête foraine ensemble.

Il a tellement rigolé qu’il a failli s’étouffer avec un churros.

Puis ton anecdote devient triste.

Mais depuis ce jour-là, je ne sais pas du tout ce qu’il est devenu.

Je ne sais même pas ce qu’il devient.

Je ne sais même pas s’il est en vie ou quoi que ce soit et c’est bizarre…

Parce que tu connais des gens, tu t’entends super bien avec eux et du jour au lendemain ça se termine…

Comme si que ces personnes étaient mortes pour toi.

J’entends encore ses rire de temps en temps mais je n’ai plus aucune nouvelle.

Les neurones miroirs et l’empathie vont jouer un rôle important dans ces histoires et dans ces moments-là.

Par empathie, la femme va vouloir te réconforter et faire en sorte d’atténuer cette sorte de douleur que tu as causé dans cette petite histoire.

Le fractionnement, c’est extrêmement puissant.

J’en parle dans la vidéo sur Harley QUINN dans la description.

Donc concrètement, le fractionnement est une très bonne technique pour mettre en

place justement ce thème de befriend.

C’est toi qui va créer en fait une sorte d’ascenseur émotionnelle dans ton histoire.

Et c’est ça qui va instaurer, en fait, ce besoin de te faire du bien.

Ce besoin de la femme de te réconforter même si t’es pas la progéniture.

Il y a toujours le mot befriend qui veut dire être amis, ça veut dire que la femme va vouloir réconforter l’ami que tu es…

Et pourquoi pas le potentiel amant.

Donc c’est tout simple, alterne entre émotions positives, émotions négatives, émotions positives, émotions négatives…

Dans des petites histoires que tu vas raconter.

La femme, pour réduire le stress, va vouloir te réconforter.

Rendre une femme accro – Hack N°2

Le conditionnement mental de tueur en série.

Est-ce que tu connais Ed KEMPER ? Si tu as vu ma vidéo sur Mindhunter, tu sais qu’il s’agit d’un tueur américain.

C’est un monstre de 2m06 160 kg et qui possède un QI de 145.

Rendre une femme accro

Ed Kemper (à gauche, dans la série Mindhunter / le vrai, à droite.)

Un génie psychopathe, quoi.

L’une de ses particularités est qu’il était capable de créer un lien émotionnel avec les femmes qu’il allait tuer.

Forcément, c’est un grand gaillard donc il devait faire en sorte que la femme se sente à l’aise.

Et pour la petite histoire, c’est qu’il faisait en sorte qu’elle monte dans sa voiture pour ensuite aller les tuer un peu plus loin.

C’était un génie et c’est toujours un génie de la psychologie (parce qu’il est toujours en vie).

Il y a peu de temps, je suis tombé sur une interview de Ed KEMPER qui explique qu’il utilise une technique de conditionnement mental en prison pour l’un de ses voisins en prison.

Pour conditionner mentalement le détenu qui est en prison avec lui, il utilisait ce qu’on appelle le système de récompense et punition.

Ce principe est fondamental dans la survie des mammifères car il fournit la motivation nécessaire à la réalisation d’actions ou de comportement adapté.

Le système de renforcement par récompense ou punition est constitué de trois composants.

  • Premièrement, affectif : correspondant aux plaisirs suscités par les récompenses ou le déplaisir provoqué par les punitions.
  • Deuxièmement, motivationnel : correspondant à la motivation d’obtenir une récompense ou à éviter une punition
  • Et troisièmement, cognitive : correspondant aux apprentissages réalisés par conditionnement.

Je te laisse un petit extrait ou Ed KEMPER expliquait précisément comment il faisait pour conditionner mentalement son partenaire détenu.

Sache que tous les hommes qui sont doués en séduction utilisent le conditionnement mental par récompenses ou punitions avec notamment une technique qui s’appelle push-pull.

C’est le fait de donner de l’attention à la femme quand elle agit de la bonne manière…

Et de la repousser quand elle agit de la mauvaise manière.

Et c’est exactement ce qu’on va utiliser pour conditionner la femme.

Agir de la bonne manière.

Oui, les féministes, c’est abusé ce que je raconte…

Mais concrètement c’est quelque chose qu’on utilise pour éduquer les enfants alors pourquoi pas l’utiliser en séduction ?

Pour obtenir le comportement adapté, tu dois d’abord comprendre ce qui l’attire.

Comme le dit Ed KEMPER : “l’enfance refait surface parfois”.

Herbie, donc le codétenu était accro aux cacahuètes.

Pour qu’elle devienne accro à toi, tu dois comprendre ce qui l’intéresse dans la vie.

Quelle émotion elle veut obtenir.

Quels sont les comportements que tu peux lui apporter et lui retirer quand elle agit de la mauvaise manière ?

Si c’est une fille qui a besoin d’attention, tu peux lui en donner énormément.

Si elle agit de la bonne manière et lui retirer si tu vois qu’elle n’agit pas comme tu le souhaites.

En comprenant ses besoins émotionnels, tu comprends exactement comment la récompenser et donc, comment la punir.

C’est une stratégie que je te conseille de mettre en place rapidement.

Tu vas voir, c’est extrêmement puissant.

Ce que tu découvres aujourd’hui n’est qu’une infime partie de ce qu’il est possible de faire en séduction grâce à la connaissance de la psychologie…

Et à la maîtrise des techniques de manipulation émotionnelle.

Si tu veux aller plus loin et révéler ton type d’ influence même si tu es de type introverti, si tu veux savoir comment faire pour manipuler une femme de façon discrète mais très efficace, clique sur le lien dans la description…

Pour découvrir d’autres stratégies de séduction plus avancées, notamment en utilisant l’hypnose et la PNL.

Cette méthode ne restera pas en ligne pour toujours alors profitez-en.

Je te dis à très bientôt pour une prochaine vidéo…

Et tu peux rejoindre notre école d’intelligence sociale, je t’explique dans la description…

Si tu veux apprendre à rendre une femme accro, je te conseille de regarder ici

Partager:
Page 1 of 3123